ACTUALITÉS

À lire aussi

Traite des êtres humains dans le Grand Victoria

2 juillet 2020 | Marina van Wittenberghe

Une opération d’infiltration menée par des membres d’une unité spéciale du service de police de Victoria a confirmé que la région a bien un problème important de traite des êtres humains.

Black Press Media a reçu un aperçu de l’opération No More et a entendu l’un des officiers qui dirige celle-ci. L’officier a demandé à garder son identité secrète afin de protéger les victimes avec lesquelles il travaille.

Bien qu’il n’y ait pas d’unité spécifique à la traite des êtres humains à VicPD, les dossiers relatifs à ces crimes sont portés à l’attention de l’unité spéciale pour les victimes.

L’opération No More a commencé au début du mois de juin, avec des agents de police surveillant le site internet LeoList, qui est couramment utilisé pour annoncer des services d’escorte ou de massage.

Les agents recherchaient des mots clés indiquant qu’une personne travaille dans un réseau plutôt que de façon indépendante.

24 filles ont été contactées, huit se sont présentées au rendez-vous où les officiers les attendait pour leur proposer leur aide. Aucune d’entre elle n’a accepté. 

Selon l’officier en charge, à la différence des victimes de violence conjugales, les victimes de la traite des êtres humains vont accepter de l’aide après plusieurs tentatives.

D’autres opérations d’infiltrations auront lieu prochainement dans le Grand Victoria.

Cet officier souhaite encourager les victimes à contacter VicPD si elles ont besoin d’aide.

Pour signaler un comportement suspect, il est possible de contacter la ligne non-urgente de VicPD, le 250-995-7654.

Source : Vic News

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022