ACTUALITÉS

À lire aussi

Les itinérants pourrait être les plus touchés par la pandémie

18 mars 2020 | Radio Victoria

Les personnes vivant dans la rue pourrait être ceux qui seraient les plus touchées par la pandémie.

Alors que la province se prépare a affronter le COVID-19, les foyers pour les sans-abri – déjà surchargés – à Victoria, doivent s’interroger sur comment empêcher le virus de se propager parmi cette population pour laquelle l’auto-isolement est presque impossible.

Capital City News nous rapporte que Grant McKenzie, directeur des communications de la Our Place Society, a déclaré : 

 « Nous faisons de notre mieux, mais l’isolement social lorsque les gens n’ont nulle part où aller est presque impossible. »

Grant McKenzie, directeur des communications de la Our Place Society

Les services aux sans-abri de Victoria ferment leurs annexes non essentielles.

Our Place Society a fermé ses lieux d’accueil comme sa cour et sa salle informatique nous rapporte Capital City News, mais continue tout de même a offrir des espaces d’hébergement et un service de restauration constitué de trois repas par jour.

Cool Aid Society a fermé sa clinique dentaire, son centre communautaire du centre-ville et annulé divers programmes sans rendez-vous. 

Source : Capital City News

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022