ACTUALITÉS

À lire aussi

Les matelas et meubles jetées sur la rue coûtent à Victoria 150 000$ par an

6 novembre 2019 | Radio Victoria

Les contribuables de Victoria continuent de payer jusqu’à 150 000 dollars par an pour retirer les vieux canapés, matelas et autres gros objets que les résidents laissent sur le trottoir, a annoncé lundi le personnel de la ville.

Fraser Work, directeur de l’ingénierie et des travaux publics, a déclaré que la ville avait commencé à intervenir l’année passée en accrochant des affiches dans les lieux concernés, mais le problème persiste.

Outre le coût permanent pour les contribuables, jeter des gros objets sur les trottoirs crée une source de pollution visuelle et endommage souvent les objets à un point tel qu’ils ne peuvent plus être recyclés.

La ville continue ses recherches pour trouver un moyen de lutter contre le problème. Le personnel cherche à savoir parallèlement s’il est possible de démonter ces encombrants et d’en recycler les morceaux, plutôt que de tout envoyer à la décharge.

« Nous devons vraiment être conscients des conséquences de cella pourrait avoir sur la santé car des matériaux pourraient être contaminés par des parasites ou des débris, » ajoute Fraser Work.

Il a également ajouté que les résidents disposaient déjà d’un certain nombre de moyens pour se débarrasser de leurs encombrants de manière responsable en les proposant gratuitement sur des sites internet, en les emmenant à la décharge ou dans un centre de recyclage. Une stratégie de communication pourrait être un moyen de changer le comportement des gens et de les encourager à se débarrasser correctement de ces objets.

Source : Times Colonist

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022