ACTUALITÉS

À lire aussi

Le lundi bleu serait un mythe

20 janvier 2020 | Radio Victoria

Photo: Getty image

Le troisième lundi de l’année est ce que certains considèrent également comme le jour le plus déprimant de l’année. Or, selon l’Association canadienne pour la santé mentale, le lundi bleu est un mythe.

Le site Internet de l’Association canadienne pour la santé mentale indique que le Blue Monday était en fait une stratégie de marketing utilisée pour encourager les gens à partir en vacances en janvier.

Cependant, l’Organisation nationale de la santé mentale affirme que les troubles affectifs saisonniers et les «blues» hivernaux sont bien réels.

Au Canada, environ 5% de la population est touchée par des troubles affectifs saisonniers, qui peuvent se manifester par des changements d’énergie, d’appétit et d’humeur générale.

Les «blues» hivernaux, qui touchent jusqu’à 15% des Canadiens, sont considérés comme une forme plus douce de trouble affectif saisonnier. Ceux qui vivent le «blues» hivernal pourraient ressentir le besoin de dormir plus longtemps, de manger plus de nourriture réconfortante et de passer plus de temps seuls plutôt qu’avec des amis et la famille.

Bien que la saison hivernale soit inévitable, des changements tels que la lumière du jour, l’exercice physique régulier et une alimentation bien équilibrée sont recommandés pour lutter contre ce «blues» hivernal.

Source : https://www.vicnews.com/news/blue-monday-is-a-myth-but-seasonal-affective-disorder-and-winter-blues-are-real/

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022