ACTUALITÉS

À lire aussi

La mort-aux-rats affecte la faune locale

1 juin 2020 | Radio Victoria

Un membre de la famille des strigidés
Photo : Lauren Marmor sur Unsplash

Le maire de Saanich, Fred Haynes, rejoint les résidents concernés dans une lutte contre l’utilisation de mort-aux-rats.

Depuis novembre 2019, deux membres de la famille des strigidés sont morts près de Kings Park, et des résidents de Saanich, Robert Vanzella et Deanne Pfeifer, ont décidé de prendre des mesures, avec le soutien de Fred Haynes.

Robert Vanzella a trouvé une chouette rayée au pied de son arbre le 29 novembre 2019 et un rapport d’autopsie du ministère de l’Agriculture montre qu’elle avait du brodifacoum et de la bromadiolone – de la mort-aux-rats de qualité commerciale – dans son organisme.

Le second, un grand-duc d’Amérique était vivant lorsqu’il a été aperçu pour la dernière fois dans un chantier de construction sur Kings Road le mois passé. Les travailleurs l’ont vu mourir puis ont remis l’animal à Deanne Pfeifer. Une nécropsie a montré qu’il avait ingéré, lui aussi, de la mort-aux-rats de qualité commerciale.

Le 28 mai, Fred Haynes a annoncé son intention de rencontrer prochainement Sean Rolo, président de la Canada Pest Management Association et Christopher Day, président de la Structural Pest Management Association de la Colombie-Britannique, pour discuter de la marche à suivre pour entreprendre une lutte anti-parasitaire et ainsi protéger la faune.

Source : Vic News

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022