ACTUALITÉS

À lire aussi

Il Pleuvait des Oiseaux, Louise Archambault

5 février 2020 | Radio Victoria

Par téléphone, lors deBonjour Victoria !, Louise Archambault, réalisatrice, scénariste et cinéaste nous parle de son dernier film Il pleuvait des oiseaux dont la première projection victorienne aura lieu le 8 février lors du Festival du Film de Victoria.

Louise Archambault nous parle dans un premier temps du roman dont est issu son film : « Quand j’ai lu le roman, bien évidement j’ai beaucoup aimé, j’ai aimé les personnages, j’ai aimé les thématiques. Et après plusieurs mois, le roman continuait à m’habiter et là je me suis dis qu’il me semble qu’il y a quelque chose à faire. Je voyais des images, j’avais même des odeurs, c’était très sensoriel. J’ai rencontré Jocelyne Saucier, l’auteure, et je lui en ai parlé et de là a découlé que j’en ai fait un film ! »

« Ce qui m’intéresse c’est l’humain, c’est cette nature, la nature qui est plus forte. »

Louise Archambault, réalisatrice, scénariste et cinéaste

« Je trouvais que dans le roman c’était une ode à l’amour, à l’espoir, à la liberté », nous rapporte la réalisatrice. « On a des personnages qui ont tout de même un certain bagage mais qui finalement ne sont jamais dans l’apitoiement. Ils sont dans le moment présent. »

Et en effet les trois personnages principaux, qui sont des ermites, avec une moyenne d’âge de 75 ans voit arriver une protagoniste de 86 ans; et c’est là où l’histoire commence, dans la forêt.

La forêt qui a une part particulièrement importante, Louise Archambault a recherché le lieu idéal avec beaucoup de minutie. Le tournage a été fait dans le Forêt de Montmorency. Des cabanes devaient être construites. La réalisatrice s’est appropriée les lieux pour les besoins de son film, même si il n’y avait aucune électricité, ni eau courante.

« Je me considère comme la courroie de transmission de cette histoire. »

Louise Archambault, au sujet de Il pleuvait des oiseaux

Suite au décès d’Andrée Lachapelle, qui joue le rôle de Marie-Desneige dans le film, Louise Archambault a été très émue. Nous précisant que l’actrice était fière d’avoir joué dans Il pleuvait des oiseaux. La réalisatrice est également fière aujourd’hui de « pouvoir montrer l’ampleur du talent de cette femme à l’ouverture exceptionnelle dans sa dernière réalisation », dit-elle.

Selon la réalisatrice, cette proposition de rôle à Andrée Lachapelle était perçue comme un cadeau. Celle-ci a aussitôt accepté l’offre de Louise Archambault.

« C’est un roman qu’elle a adoré, elle l’a même offert il y a quelques années à ses amis. »

Louise Archambault au sujet de l’actrice défunte Andrée Lachapelle

Le film sera projeté au Cinéma Odéon (780 rue Yates, Victoria) le 8 février à partir de 17h30, par la suite un Q&A avec la réalisatrice aura lieu.

Vous pouvez acheter votre billet juste ici : VFF Box Office !

victoriafilmfestival.com

 

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022