ACTUALITÉS

À lire aussi

Victoria : la gratuité des parkings à l’étude

3 avril 2020 | François Macone

Hier, le Conseil municipal de Victoria a étudié une motion visant à proposer la gratuité des parkings de la ville pour le mois d’avril.

Les parkings payants représentent une ressource mensuelle de 500 000 $ en période normale pour la collectivité. Depuis le début de la pandémie, ce chiffre s’est stabilisé autour de 100 000$ et 150 000$. Dans ce contexte d’incertitude économique, la ville n’est pas prête à renoncer à cette recette, du moins dans son intégralité.

Aussi, les conseillers ont renvoyé l’étude de cette motion aux services administratifs, avec comme consigne d’élaborer un système discriminant qui puisse garantir que le bénéfice d’une telle mesure revienne à ceux qui en ont réellement besoin.

Le personnel de la ville continue par ailleurs de réorganiser les priorités et actions inscrites au budget 2020 afin de garantir la continuité du processus de développement et cherche des moyens de faire participer le public par voie électronique aux différentes réunions du Conseil.

Lors de cette session plénière, les conseillers ont adopté une motion pour réaffecter temporairement certains projets des parcs municipaux afin de cultiver entre 50 000 à 75 000 nouvelles plantes alimentaires.

Ces légumes, fruits et plantes aromatiques seront cultivés dans la pépinière de Beacon Hill Park pour être ensuite distribués aux populations dans le besoin par le biais d’organisations caritatives locales, notamment la Banque Alimentaire de la Colombie-Britannique.

La motion a été présentée par les conseillers Ben Isitt et Jeremy Loveday, qui ont recommandé de le faire en intensifiant l’initiative existante «Growing in the city».

«En élargissant simplement notre programme Growing in the City déjà existant, nous pouvons cultiver des plantes alimentaires et travailler avec des partenaires tels que  Food Table pour la distribution», a déclaré la maire Lisa Helps.

 

 

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022