ACTUALITÉS

À lire aussi

Soyez prêt: BC Ferries jouera un rôle crucial dans les situations d’urgence

4 novembre 2019 | Radio Victoria

Victoria a une dépendance évidente sur BC Ferries (banque d’images)

En 2018, BC Ferries a transporté 22,3 millions de passagers, un nouveau record de 8,9 millions de véhicules, et des marchandises d’une valeur pouvant atteindre 8 milliards de dollars, selon le rapport annuel 2018-19. 

Alors que l’aéroport international de Victoria, le plus grand aéroport de l’île de Vancouver, a transporté 1,38 million de passagers.

Dans le cas qu’un état d’urgence serait déclaré en raison d’un tremblement de terre ou d’une autre catastrophe naturelle, BC Ferries se chargera du personnel d’urgence de la province, a déclaré Astrid Braunschmidt, responsable des communications d’entreprise et du soutien aux entreprises pour BC Ferries. «Il est important de coordonner les interventions en cas de catastrophe et nous sommes prêts à collaborer avec toutes les organisations d’urgence.»

Imaginez maintenant le pire scénario sismique évoqué par le gouvernement provincial dans son plan de réaction immédiate au séisme : un séisme majeur peu profond situé près des centres urbains du Grand Victoria.

Qu’adviendrait-il du réseau de traversiers dans une telle situation ?

Comme l’ont écrit les Forces armées canadiennes dans leur plan d’urgence pour un tremblement de terre catastrophique en Colombie-Britannique (Opération Panorama), les installations clés, y compris les traversiers, pourraient être directement endommagées par les tremblements de terre, ainsi que par la liquéfaction provoqués par le séisme. Les zones basses pourraient être aussi endommagées par un tsunami et les quais ou autres infrastructures côtières devenues inutilisables.

Astrid Braunschmidt a déclaré a Vic News que BC Ferries disposait d’un centre d’opérations et de sécurité ouvert à toutes heures.

Source : Vic News

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022