ACTUALITÉS

À lire aussi

Le réchauffement des océans réduit de moitié les communautés de poissons des barrières de corail

28 avril 2020 | Radio Victoria

La biologiste Julia Baum en pleine étude des coraux de l’Île Christmas pour l’Université de Victoria
Photo : Kristina Tietjen.

Une nouvelle étude menée par des biologistes de l’Université de Victoria montre que la température de l’eau plus élevée – liée au changement climatique – a réduit de moitié la population des poissons des récifs coralliens de l’Océan Pacifique.

Cette étude est l’une des premières à évaluer l’impact direct du stress thermique sur les poissons de récif. Plusieurs organismes, dont le conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, la Fondation canadienne pour l’innovation et le Fonds de développement des connaissances de la Colombie-Britannique, ont soutenu cette recherche.

Julia Baum, professeure à l’Université de Victoria, auteure principale de l’étude a déclaré que les effets dévastateurs du changement climatique sur les coraux sont bien connus. 

Les chercheurs de l’Université de Victoria ont déclaré qu’ils pensaient que les poissons se sont déplacés vers des eaux plus profondes pour éviter ces conditions difficiles.

Poisson de barrière de corail de l’Île Christmas
Crédit : Hanna Epstein

Source : Vic News

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022