ACTUALITÉS

À lire aussi

Le Belfry Theatre avec Allison Yauk

12 mai 2020 | Radio Victoria

Le Belfry Theatre au 1291 Gladstone Avenue
Photo : Belfry Theatre

En tant que compagnie professionnelle de théâtre pour adultes, le Belfry s’engage à produire des pièces de théâtre contemporaines, en mettant l’accent sur le travail canadien, et faisant la promotion des événements artistiques, culturels et éducatifs du Grand Victoria.

Vous connaissez certainement le Belfry, situé dans le quartier Fernwood, pour ses spectacles mais aussi également pour son bâtiment qui est une église du XIXe siècle reconvertie, conçue par Thomas Hooper.

Au cours des 40 dernières années, le Belfry a produit 330 pièces, dont 238 pièces canadiennes, et plus de 50 premières. Un grand nombre de ses productions ont été acclamées partout au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Europe.

Allison Yauk, travaille à la billetterie de ce théâtre. Lors de son intervention au micro de Bonjour Victoria !, elle nous parle de l’impact de la pandémie dans le milieu artistique notamment dans la communauté du Belfry.

Du point de vue des finances, l’impact de la pandémie a été considérable nous apprend notre invitée, qui annonce que deux tiers des spectacles du SPARK festival ont été annulés. Elle précise que tous les artistes ont pu être payés et grâce à la subvention salariale d’urgence offerte par le gouvernement les postes des employés du théâtre – qui sont prés de 40 – ont pu être retenus.

Les abonnés ont fait preuve d’une grande générosité, 75% d’entre eux ont retourné leur billet sous forme de don au Belfry nous informe-t-elle.

Les artistes qui collaborent avec le théâtre ceux sont eux aussi montrés patients et généreux. Allison Yauk nous partage qu’ils ont reçu de nombreux messages de soutien.

Belfry Theatre

1291 Gladstone Avenue
Victoria, British Columbia
Canada, V8T 1G5

250-385-6835
[email protected]

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022