NOUVEAUTÉS

À lire aussi

Aperçu d'arbres anciens provenant de l'exploitation forestière correspondante à la licence numéro 46, zone plus connue sous le nom de Fairy Creek. (Photo : The Rainforest Flying Squad)

La Cour d’appel prolonge l’injonction pour Fairy Creek

26 janvier 2022 | Angélique Germain

Après plusieurs rebondissements depuis septembre dernier, la Cour d’appel de la Colombie-Britannique a décidé de prolonger l’injonction visant à interdire les actions de désobéissance civile dans le secteur de Fairy Creek. La première nation Pacheedaht vit actuellement sur ce territoire. 

La décision rendue le 26 janvier 2022 permettra à l’entreprise forestière Teal Jones de poursuivre ses activités de coupe dans cette forêt ancienne, que les manifestants considèrent comme sacrée.

L’injonction initiale avait été levée le 28 septembre 2021 par le juge Douglas Thompson suite aux agissements de la Gendarmerie Royale du Canada qualifiés de violation grave des libertés civiles. Puis le 8 octobre 2021, le juge Sunni Stromberg-Stein de la Cour d’appel a infirmé cette décision accordant une injonction temporaire à Teal Cedar Ltd jusqu’à ce que l’affaire soit entendue devant la Cour d’appel à la mi-novembre.

À la mi-novembre, les trois juges Lauri Ann Fenlon, Joyce DeWitt-Van Oosten et Bruce Butler ont autorisé Teal Cedar Ltd à faire appel de la décision du juge Thompson. C’est cette décision qui vient d’être rendue et rend effectif le prolongement de l’injonction pour une durée d’un an.

Pour entendre les réactions à chaud des parties prenantes, le reportage d’Angélique Germain :

À lire aussi

L’événement annuel de Radio Victoria arrive à grands pas. 

16 novembre 2022

Spécial Rifflandia vol. 2

17 octobre 2022

Spécial Rifflandia

14 septembre 2022