ACTUALITÉS

À lire aussi

Visible sur le bord de la route Pacific Marine, où se situe le camp de Road Side (Photo : Angélique Germain)

COP 26 et Fairy Creek, un paradoxe temporel

5 novembre 2021 | Angélique Germain

À l’heure où les dirigeants politiques du monde se réunissent pour la COP 26 dans l’idée de prendre des décisions pour faire face aux enjeux climatiques, des incohérences et des paradoxes persistent sur le terrain… On peut déjà citer un engagement pris à Glasgow, pour lequel le Canada s’est engagé : mettre fin à la déforestation d’ici 2030. 

Or, certaines situations requièrent une attention urgente. Exemple : Fairy Creek. Ici sur l’île de Vancouver, il est question de massacre forestier pour les uns, et d’exploitation forestière pour d’autres. Et au milieu, il y a la Police…

Pour mieux comprendre la situation de l’intérieur, Angélique Germain a tenu à se rendre sur place pour percevoir la réalité du terrain et recueillir des témoignages.

Immersion dans l’univers de Fairy Creek :

Le même véhicule, totalement détruit par la GRC (Photo : Rainforest Flying Squad)
État d’un véhicule suite à l’arrestation de la personne qui était à l’intérieur. (Photo : Rainforest Flying Squad – 7 septembre 2021)

 

 

 

 

 

 

 

Pont sous lequel a eu lieu la rencontre des membres du camp de Road Side (Photo : Angélique Germain)
A Road Side, au bord de la route (Photo : Angélique Germain)
Le camp de Road Side, qui se situe en bas de la montagne (Photo : Angélique Germain)

 

 

 

 

 

 

 

 

À lire aussi

Spécial Rifflandia

14 septembre 2022

West My Friend dans nos studios

20 juillet 2022

Les chefs véganes et francophones à suivre, absolument!

13 juillet 2022