Victoria : vers l’ouverture des refuges d’urgence en dehors des mois d’hiver ?

Jeremy Loveday, conseiller municipal de Victoria, s’inquiète que des centaines de personnes qui vivent toujours dans les rues de la capitale, alors que l’indice de la qualité de l’air est au plus bas depuis plusieurs jours. Photo : Jeremy Loveday Facebook

À l’ordre du jour du conseil municipal de ce jeudi, une motion déposée par le conseiller Jeremy Loveday demandant que le programme d’intervention en cas de conditions météorologiques extrêmes de la province soit prolongé toute l’année.

Ceci permettrait que les alertes météorologiques d’urgence soient diffusées en dehors de l’hiver et d’ouvrir des abris d’urgence.

Une initiative motivée par la nécessite de ne plus exposer les populations vulnérable et sans abris à la fumée provoquée par les incendies aux États-Unis qui recouvrent depuis une semaine la région de la capitale.

«C’est impossible à faire si votre seul accès à un abri est une tente dans un parc», a déclaré M. Loveday à VicNews. «Alors que les incendies de forêt et fumée qu’ils génèrent deviennent une réalité annuelle et que le changement climatique rend la fréquence et la gravité des conditions météorologiques extrêmes plus courantes, nous devons prendre des mesures d’adaptation. »

La motion de M. Loveday précise que les services d’intervention et de refuge d’urgence devaient être disponibles pendant les conditions météorologiques extrêmes, autres que la neige et le froid.

Le personnel de la ville de Victoria estime que des centaines de personnes vivent toujours dans les rues de Victoria, et l’indice de la qualité de l’air est au plus bas depuis plusieurs jours à cause de la fumée, et cela devrait durer au moins jusqu’à jeudi.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique recommande d’éviter les activités de plein air intenses et les efforts physiques, en particulier pour les enfants et les personnes âgées.

Plus d'articles :