Une Victorienne accusée de traite de la personnes rentre chez elle sous caution

Vic News nous rapporte que Shermineh Sheri Ziaee, 36 ans, a été libérée sous caution de 1 000 $, après avoir comparu devant le tribunal le 5 février, faisant face à plusieurs accusations, notamment le transport de personnes de moins de 18 ans dans le but de les exploiter, le recrutement de personne pour offrir ou fournir des services sexuels et la publicité de cette offre.

Elle et ses fils de tous deux 19 ans, ainsi qu’un homme de 23 ans, ont été arrêtés lorsqu’ils conduisaient à 150km/h sur l’autoroute 1 à Swift Current, en Saskatchewan, le 28 janvier. Les quatre personnes ont été arrêtées parce qu’elles étaient soupçonnées de traite de la personne après que deux jeunes filles, dont aucune d’entre elle n’avait de pièce d’identité, ont été vues sur la banquette arrière séparée par des vitres teintées.

Vendredi dernier, devant sa maison, Ziaee a exprimé son innocence et celle de ses fils dans une brève entrevue avec Black Press Media. Elle a dit qu’elle a reçu des menaces de mort depuis qu’elle avait été inculpée, qu’elle avait dû quitter ses trois emplois et qu’elle devait maintenant vendre sa voiture.

Dans le cadre de ses conditions de libération, Ziaee doit vivre dans une résidence agréée, obéir à un couvre-feu, ne pas avoir de contact avec les co-accusés et toute personne ayant moins de 18 ans et de ne pas posséder d’arme.

Source : Vic News

Vous aimez cet article ?

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter