Une manifestation à Victoria contre l’inaction envers les changements climatiques

Une manifestation a eu lieu le 8 septembre à Victoria pour tenir le gouvernement responsable d’inaction et de manque d’initiative dans la lutte aux changements climatiques. Les manifestants de Climate Justice Victoria, un organisme local qui vise à sensibiliser la population quant à la crise climatique, étaient présents au coin des rues Kings et Blanshard pour faire valoir leur voix quant à cet enjeu.

La problématique principale pour ces manifestations est que la question climatique n’est pas suffisamment au centre des discussions à l’occasion de la campagne électorale. Ils voudraient tous voir un plus grand nombre d’engagements dans ce dossier dans la plateforme des partis, sans quoi on pourrait assister à la destruction de la planète dans les prochaines années, selon eux.

Savannah Barrett indique qu’elle manifeste car elle ne peut plus rester insensible aux dangers imminents que posent ces changements climatiques. « Il revient de la responsabilité [des chefs de partis], en tant que citoyens canadiens, en tant que leaders, d’aspirer à protéger notre environnement et de devenir des citoyens responsables de ce monde, » dit-elle. « Nous devons rester optimistes. »


Selon Doug Brubaker, le pire des cas serait de revenir sur cette question lors de la prochaine élection fédérale: « Il faut agir maintenant, pour pouvoir voir des résultats demain matin, et non dans vingt ans. »

Nikki Macdonald, candidate libérale dans Victoria et seule candidate à avoir répondu aux demandes d’entrevue de Radio Victoria, assure qu’elle entend les cris des citoyens, et s’engage à travailler sur cette question si elle est élue. « [Les citoyens] me disent à quel point ils ont besoin d’avoir quelqu’un comme moi à Ottawa pour pouvoir faire des rencontres avec ceux qui prennent des décisions, les bureaucrates, pour dire : voici ce dont Victoria et l’Île de Vancouver ont besoin pour s’attaquer aux changements climatiques. »

Les militants soutiennent qu’ils n’hésiteront pas continuer à tenir des manifestations s’ils les jugent nécessaires pour faire entendre leur voix auprès des chefs fédéraux d’ici le jour du vote, le 20 septembre.

Daniel Birru était présent à la manifestation sur le climat à Victoria, où il s’est entretenu avec certains manifestants:

Plus d'articles :