Un service de gestion des bernaches

Dans la nature, la durée de vie de la bernache est de 23 ans et 42 en captivité.
Photo : Wolfgang Hasselmann sur Unsplash

Le district régional de la capitale pourrait bientôt se pencher sur le problème des bernaches dans la région, après avoir déclaré que les fonctionnaires fédéraux n’avaient pas répondu à une demande d’aide.

Le conseiller municipal de Saanich, Colin Plant, qui préside le conseil du district régional de la capitale, a écrit à Ottawa l’an dernier demandant une aide financière. En l’absence de réponse, Colin Plant a présenté la semaine dernière, un plan à la réunion du comité, pour envisager d’avoir un service dédié à la gestion des bernaches.

Sa recommandation de faire appel à l’aide du personnel pour préparer un rapport a été appuyée à l’unanimité.

La question des oies s’est intensifiée au fil des décennies. Les fermes, les parcs locaux et les plans d’eau sont tous endommagés lorsque les bernaches y viennent picorer et défèquer.

« Nous avons eu des années de dégâts avec ces oies, dégâts qui ont atteint des dizaines de milliers de dollars », a déclaré Rob Galey de Galey Farms à CHEK News.

M. Galey avait tiré la sonnette d’alarme il y a déjà plusieurs années.

Source : Chek News

Plus d'articles :