Saanich : La taxe foncière augmente de 3,74 %, les projets jugés non nécessaires en pause

Fred Haynes, le maire de Saanich.

Le conseil municipal de Saanich a approuvé lors de la réunion du lundi 23 mars des modifications à son projet de budget 2020. La ville, qui souhaite se prémunir contre l’incertitude engendrée par la crise du Covid 19, va maintenir ses niveaux d’investissement précédents, mais renonce à certains programmes et priorités du plan stratégique 2019-2023, comme l’accélération de son action pour le climat.

Pour couvrir les coûts associés à la crise COVID-19, le conseil alloue au budget 2020 l’excédent annuel de l’exercice comptable 2019 et les fonds de réserve 2020. De plus, la commune s’autorise le recours à l’emprunt afin d’assurer des fonds suffisants pour les frais de fonctionnement en cas de retard dans la perception de l’impôt foncier.

Les conseillers ont également demandé aux services administratifs  de préparer un plan financier pour 2020 basé sur le budget de base, qui a été présenté le 3 mars dernier. Ce plan va intégrer une augmentation de l’impôt foncier de 3,74 %. La motion a été adoptée après de longs débats par 6 voix pour et 3 contre.

 «Nous nous concentrerons sur la poursuite de nos niveaux de service actuels et nous reconnaissons également que l’expansion de notre programme n’est pas réaliste pour le moment. Saanich s’engage à protéger ses résidents, propriétaires et locataires, ainsi que les entreprises des impacts financiers dans la mesure du possible », a déclaré le maire Fred Haynes. « Un budget 2020 comprenant tous les projets souhaités aurait entraîné une augmentation de 7,2% des impôts », a-t-il ajouté.

Opposés à un budget ne comprenant pas d’action accélérée sur le climat, les conseillers Ned Taylor, Rebecca Mersereau et Zac de Vries ont voté contre la motion.  

C’était par ailleurs la dernière fois que les conseillers se réunissaient physiquement en assemblée plénière. Dorénavant, et conformément aux consignes sanitaires, le conseil se tiendra par réunion téléphonique à distance. Toutes les réunions continueront d’être diffusées – en audio seulement – sur internet.

Plus d'articles :