Regards #16 : voiture électrique, racisme systémique et Cour Suprême

Le véhicule électrique est-il l’avenir du transport ? Suite aux mesures prises par la capitale et la Ville de Saanich visant à favoriser la transition vers l’utilisation massive de véhicule à batterie, prévoyant qu’ils composeront, à l’Horizon 2050, 100 % du parc automobile, nous nous sommes posés la question.

Est-ce réaliste ? Quels sont le cout d’acquisition et le cout d’usage réel de ce type de véhicule pour les particuliers ? Les politiques incitatives sont-elles significatives, et qu’en est-il du bilan global de l’impact environnemental, du cycle d’extraction, de transformation et de recyclage des minerais précieux destinés à la construction de ces batteries ? Pour y répondre, nous avons reçu le professeur en science économique Jean Thomas Bernard, de l’université d’Ottawa.

Le conseil municipal de Victoria va étudier ce jeudi une résolution visant à mettre fin aux contrôles de rue inopinés par les services de police ainsi qu’à la pratique du « carding ».

Pratiques légales, mais entourées par un cadre juridique flou, ces méthodes sont aujourd’hui dénoncées comme participants au profilage racial et à l’aggravation du racisme systémique.

Le service de police de Victoria a déclaré dans un rapport de janvier que les contrôles de rue sont souvent utilisés dans les « points chauds de police » pour réduire la criminalité dans des quartiers spécifiques à forte criminalité.

Les données de VicPD de 2007 à 2017 ont montré que les résidents autochtones et noirs représentaient un pourcentage des contrôles de rue deux fois plus important que leur part respective de la population.

Timothy Stanley, professeur émérite à la faculté d’éducation et Institut de recherche et d’études autochtones pour l’université d’Ottawa, revient pour nous sur la définition et les causes du racisme systémique, et nous éclaire sur la portée d’une telle mesure.

Enfin, dernier rebondissement dans la gestion du dossier de l’hébergement d’urgence pour les sans-abris à Victoria, la maire Lisa Helps en appelle à la Cour suprême de la Colombie-Britannique et rejette fermement une campagne publique demandant le démantèlement des campements de tentes du parc Beacon Hill.

Avec Tim Aubry, professeur et chercheur spécialisé dans les domaines du logement et de l’itinérance, nous revenons sur la chronologie de ces évènements et sur la question au cœur du problème ; celle de l’accession au logement.

Bonne écoute.

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter

Aussi dans l'actualité du Grand Victoria :