Racisme et "culture toxique" au musée royal de C.-B. - Radio Victoria

Racisme et « culture toxique » au musée royal de C.-B.

galerie autochtone du musée royal de colombie britannique
Crédit photo: Mélinda Trochu

Depuis juillet 2020, le musée royal de Colombie-Britannique, situé à Victoria, fait face à des accusations de racisme. Retour sur les étapes, les multiples démissions et les deux enquêtes lancées à ce jour.

En juillet 2020, Lucy Bell démissionne de son poste à la tête du département autochtone et du programme de rapatriement. Dans son discours d’au revoir, elle dénonce un racisme systémique au sein du musée ainsi que du racisme envers sa personne. Lucy Bell est originaire de la première nation Haida, elle avait rejoint le musée en 2017.

« Il y a une discrimination pure et simple. Il y a le privilège des blancs. Il y a de l’intimidation. Il y a des micro-agressions qui se produisent ici tous les jours. Je l’ai beaucoup ressenti de la part de l’exécutif, je l’ai beaucoup ressenti de la part de mes collègues. » Lucy Bell, juillet 2020.

Après cette démission, l’agence de service public de Colombie-Britannique a lancé une enquête dont on attend toujours le rapport final. Le musée a également fait appel à Alden Habacon, un consultant en inclusion et diversité. Fin 2020, il a rendu ses conclusions après avoir interrogé les employés sur la culture d’entreprise au sein du musée. Les employés actuels n’ont pas le droit de parler publiquement de l’affaire aux médias.

« Un lieu de travail dysfonctionnel et toxique »

De rares échos sur ce rapport sont sortis dans la presse. Les résultats ne sont « pas bons » selon Daniel Muzyka, le président du conseil d’administration du musée. Dans un article du Globe and Mail, paru en janvier 2021, on apprend que le musée est « un lieu de travail dysfonctionnel et toxique, caractérisé par une culture de la peur et de la méfiance ». Des employés ont fait part de leurs inquiétudes concernant le management. Des intimidations et des abus ont été évoqués.

En janvier 2021, des leaders autochtones ont condamné le racisme ambiant au sein du musée.

« C’est décevant, préoccupant et troublant de voir comment les Premières Nations sont perçues au sein du musée ». Terry Teegee, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations de la Colombie-Britannique.

Le Conseil de leadership des Premières Nations a lui déclaré que le musée « doit raconter les histoires du passé colonial et raciste de la Colombie-Britannique – il ne devrait pas et ne doit pas être un exemple représentatif du racisme qui existe encore dans notre société aujourd’hui ».

Démission du directeur général et du conservateur des collections autochtones

Le 12 février 2021, le directeur général, Jack Lohman, a fini par démissionner. Il travaillait pour le musée depuis 2012. Le conseil a alors demandé au président du conseil, Daniel Muzyka, de devenir directeur général par intérim. Le recrutement d’un nouveau directeur, ou d’une nouvelle directrice, doit être finalisé d’ici six mois.

Daniel Muzyka s’est dit confiant que l’organisation sortira de ses difficultés actuelles mais explique qu’il va falloir « penser et agir différemment ».

Au même moment, Troy Sebastian, un écrivain Ktunaxa qui travaillait pour le musée en tant que conservateur des collections autochtones a lui aussi démissionné. Il s’est dit « heureux de quitter ce lieu malfaisant ». Selon lui, la galerie permanente du musée représente toujours les peuples autochtones comme « arriérés » et au bord de « l’extinction ».

John Horgan a quant à lui promis d’agir. Il assure que « le musée est un trésor pour tous les Canadiens » et qu’il doit être « un lieu de travail respectueux ». Il a déclaré que son gouvernement a l’intention de publier les conclusions de l’enquête de l’agence de service public, sans pour autant pouvoir donner une date précise.

Enfin, la semaine dernière, l’ex-ministre des Finances, Carole James, qui est Métis, a été nommée au sein du conseil d’administration du musée. Cette proche de John Horgan devrait le tenir informé de la suite des événements.

Plus d'articles :