Prévenir et répondre au travail forcé en Colombie-Britannique

Jeanne Robert lors d’un précédent passage à Radio Victoria

Jeanne Robert, juriste, ayant obtenu un diplôme de l’École du Barreau du Québec et une maîtrise en droit international axée sur les droits de la personne de l’Université de Montréal, travaille pour le Migrant Workers’ Centre.

Invitée de Bonjour Victoria !, elle parle avec enthousiasme du premier atelier en français, qu’elle animera prochainement, pour Migrant Workers’ Centre : Prévenir et répondre au travail forcé en Colombie-Britannique.

Le but de cette formation est d’accroître les connaissances et de sensibiliser les participants aux questions touchant à l’exploitation et à la traite des personnes et ses indicateurs.

Les points développés dans la formation sont : 

– Comment détecter des situations d’exploitation au travail;

– les mécanismes de protection existants (permis de travail ouvert pour travailleur vulnérable et permis de séjour temporaire pour les victimes de la traite des personnes);

– les recours civils (Employment Standards Branch, droits de la personne et WorkSafe BC);

– les ressources disponibles pour les travailleurs et les prestataires de services.

« On est deux francophones dans l’organisme, Nathalie Drolet et moi-même (…) cette formation est habituellement donnée en anglais (…) maintenant en français, elle sera bénéfique pour la communauté » précise Jeanne Robert.

Cette formation proposée par Migrant Workers’ Center se déroulera le mardi 18 août de 10h à 12h sur Zoom.

Si vous êtes intéressé par cet atelier, une inscription est requise : https://ffcb1.typeform.com/to/UH5jJ0X4

Une fois inscrit, vous pouvez aller sur Zoom le mardi 18 août à 10h.

Retrouvez en intégralité l’entrevue avec la juriste francophone de Migrant Workers’ Centre, Jeanne Robert, dans ce balado :

Migrant Workers’ Center

119 West Pender Street
Suite #302 Vancouver, BC, V6B 1S5
Téléphone : 604-669-4482
Numéro sans frais : 1-888-669-4482
Courriel : info@mwcbc.ca

Plus d'articles :