La Colombie-Britannique dévoile 5 milliards pour gérer la pandémie

Illustration : Gouvernement de la Colombie-Britannique

Le premier ministre de la province John Horgan et la ministre des Finances Carole James ont dévoilé aujourd’hui un plan de 5 milliards de dollars pour aider les Britanno-Colombiens durant la pandémie.

Le plan se décline en deux facettes : 2,8 milliards pour aider les résidents et financer les services essentiels et 2,2 milliards pour soutenir les entreprises de la province.

Aide pour les particuliers

Il y aura 1,1 milliard de dollars débloqués pour soutenir les travailleurs et les familles. Les Britanno-Colombiens dans l’incapacité de travailler, en raison de crise, auront le droit à une prestation non imposable unique de 1 000 $. Les travailleurs autonomes pourront également obtenir cette prime.

Des mesures de soutien pour les locataires qui ont du mal à payer leur loyer vont être mises en place. La ministre des Finances a annoncé par la même occasion le report de taxes des propriétaires, dans l’espoir qu’ils aident leurs locataires en retour.

La province envisage de compléter le crédit d’impôt pour l’action climatique. Ce montant sera versé à plus de 80 % des Britanno-Colombiens. Cela pourrait apporter une aide allant jusqu’à 218 $ par personne, aide qui devrait être perçue après la déclaration d’impôt vers le mois de juillet.

À partir du 30 mars, le gouvernement va instaurer un gel des prêts étudiants. Le gouvernement fédéral a déjà annoncé une mesure similaire.

Soutien aux services essentiels

Sur les 1,7 milliard prévus pour soutenir les services essentiels qui vont permettre de surmonter l’épidémie, la province va financier des refuges, des programmes de santé comme la ligne d’appel du BC Centre for Disease Control, les coûts des tests en laboratoires ou encore la mise en place d’un programme pour les ainés par United Way Centraide.

Pour les garderies qui resteront ouvertes, elles pourront recevoir jusqu’à sept fois plus que leurs coûts moyens d’opération mensuels.

Aide aux entreprises

Pour aider les employeurs à surmonter l’impact économique, la province autorise ceux dont la masse salariale est supérieure à 500 000$ à reporter leur paiement d’impôts sur la santé.

Le paiement de la Taxe de vente provinciale (TVP), les impôts sur les locations de courtes durées, l’impôt sur le tabac, l’essence et le carbone sont reportés jusqu’au 30 septembre.

L’augmentation de la taxe sur le carbone, ainsi que l’ajout de la TVP pour les boissons sucrées et le commerce en ligne sont reportées au 30 septembre.

Plus d'articles :