Le conseil municipal de Victoria se donne comme priorité le logement

Certaines personnes préfèrent ne pas participer à l’enquête du CRD, tandis que d’autres qui vivent l’itinérance « cachée » sont difficiles à atteindre.
Photo : Harrison Haines – Canva

Les personnes qui vivent à Victoria depuis plus d’un an devront être prioritaires sur le logement, selon le conseil municipal de Victoria.

Vic News rapporte que la motion qui a été adoptée à l’unanimité, lors de la réunion de la semaine passée, s’appuie sur les données du dernier recensement des sans-abri dans le Grand Victoria – qui a révélé que la majorité des participants vivent dans la région depuis plus d’un an.

Ce recensement a révélé que 82% des personnes, interrogées, vivaient dans la région depuis plus d’un an, que 42% d’entre elles vivaient dans la région depuis au moins cinq ans et que 22% ont passé leur vie dans le Grand Victoria.

Pour en savoir plus, lisez l’article de François Macone à ce sujet : Sans-abris à Victoria : l’impact de la pandémie se fait sentir.

La conseillère municipale, Charlayne Thronton-Joe, a déclaré qu’il y avait des inquiétudes concernant l’arrivée de sans-abri dans la région en raison de son climat doux et de ses nombreux espaces de campement, mais le recensement Point-In-Time a éradiqué ce mythe.

Vic News rappelle qu’actuellement, la priorité sur les logements est donnée, par Coordinated Assessment and Access, aux personnes autochtones, âgées de plus de 55 ans et qui sont confrontées à une itinérance chronique.

Bien que le conseil municipal n’ait aucun contrôle sur le Coordinated Assessment and Access, il est en mesure de faire des recommandations. 

La priorité aux autochtones sera maintenue, mais l’âge sera reconsidéré afin de mieux refléter les résultats du recensement qui a révélé que 70% des personnes sans abri sont âgées de 25 à 54 ans.

Source : Vic News

Plus d'articles :