L’agent de la GRC de West Shore qui a frappé une cycliste innocenté

Un agent de la GRC de West Shore a été innocenté dans une collision qui a laissé une cycliste gravement blessée.

L’accident s’est produit sur un tronçon de route, où les défenseurs du cyclisme disent qu’une piste cyclable devrait être aménagée.

Le Bureau d’enquête provinciale indépendant, un organisme civil qui examine les affaires policières liées à la mort ou à des blessures graves, a enquêté sur l’incident survenu le 12 septembre 2019 sur la route Admirals, afin de déterminer si l’agent avait commis une infraction.

Le directeur en chef, Ronald MacDonald, n’a trouvé aucune raison de croire que l’officier avait fait preuve de négligence, malgré des « preuves convaincantes » qu’il n’avait pas utilisé son clignotant, car il ne s’attendait pas à ce qu’un cycliste dépasse son véhicule par la droite.

Le Bureau d’enquête provinciale indépendant a rappelé que le dépassement par la droite est interdit en Colombie-Britannique pour les véhicules et les vélos, sauf lorsque les cyclistes se trouvent sur une piste cyclable.

L’officier se dirigeait vers le nord, sur la route Admirals, lors d’un après-midi pluvieux, et tournait à droite sur la route Seenupin, lorsqu’il a heurté une cycliste qui rentrait du travail. 

Celle-ci a été projetée par-dessus le véhicule et a atterri sur la route, selon un témoin qui conduisait directement derrière l’officier.

L’affaire a été portée devant les tribunaux et la cycliste a été jugée partiellement responsable dû au fait qu’elle n’utilisait pas une piste cyclable désignée, qu’elle portait des vêtements sombres et qu’elle n’avait pas de lumière sur son vélo en cet après-midi de septembre.

Source : Times Colonist

Plus d'articles :