La fumée qui envahit le ciel du Grand Victoria dégrade dangereusement la qualité de l’air

L’index de la qualité de l’air été revu à 10+ pour la zone Victoria-Saanich, le niveau plus élevé possible. Photo : Skeeze, Canva.

Le Grand Victoria s’est réveillé ce mardi sous une épaisse masse de fumée, provenant des feux de forêt qui sévissent dans l’Est et le centre de l’État de Washington et de l’Oregon.

Des vents violents ont déplacé la masse de fumé vers le nord dans la nuit d’hier, et l’indice de qualité de l’air et de santé de la zone Victoria-Saanich a été évalué à 9 mardi matin, ou risque élevé pour la santé, juste avant 8 h, selon Environnement Canada.

À 9 h, la gravité a été augmentée au niveau 10, puis à nouveau augmentée à 10+, le risque le plus élevé possible.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique conseille aux résidents de la péninsule de réduire au minimum les activités de plein air qui demandent un effort intense, en particulier pour les enfants et les personnes âgées.

Les résidents de la rive ouest, qui étaient moins exposés jusqu’à 9 h avec un indice de 8, subissent désormais les mêmes conditions de qualité de l’air, avec un risque réévalué à 10 peu après 10 heures ce matin

Plus au nord sur l’île de Vancouver, l’indice de qualité de l’air est de 2, ou risque faible, à Courtenay, Comox et Nanaimo.

Plus d'articles :