Inquiétude après une fête majeure à l’Université de Victoria

De nombreux étudiants ont célébré la fin de l’été une dernière fois avant le retour en classe de ce mardi sur le campus de l’Université de Victoria, au courant de la fin de semaine. Ce grand rassemblement a généré une certaine inquiétude au sein de l’administration.

“Nous avons travaillé fort pour un retour en classe sain, sécuritaire et à succès. Nous savons que les étudiants veulent la même chose. […] Cependant, leur attitude est inacceptable et met à risque la santé de l’ensemble des étudiants, des employés, des instructeurs et de la communauté locale,” a dit le vice-président associé des Affaires étudiantes, Jim Dunsdon, par voie de communiqué.

Selon la police de Saanich, qui est intervenue sur les lieux, ce genre de rassemblements a lieu chaque année sur le campus. Cependant, le nombre a été particulièrement excessif cette année, frôlant les 1 000 jeunes, notamment en raison de la pandémie, qui a limité les contacts entre les étudiants. Bon nombre d’entre eux étaient donc très contents de pouvoir se retrouver à l’aube de la rentrée scolaire.

Comme l’explique le responsable des communications à la police de Saanich, Markus Anastasiades, deux constats d’infractions ont été remis par les policiers. Cependant, ceux-ci reconnaissent avoir nettement sous-estimé le nombre de personnes qui allaient être présentes à l’événement. Cela n’a pas empêché, selon la police, une bonne collaboration avec les étudiants.

Plus d'articles :