Grand Victoria : l'ultra-moderne station d'épuration est opérationnelle ! - Radio Victoria

Grand Victoria : l’ultra-moderne station d’épuration est opérationnelle !

À McLoughlin Point, la station d’épuration a activé ses turbines hier pour la première fois après 4 ans de construction. Photo : CRD.

Hier, pour la première fois depuis plus d’un siècle, les eaux usées du Grand Victoria n’ont pas été rejetées dans l’océan : à McLoughlin Point, la station d’épuration a activé ses turbines après quatres années de construction.

Ce projet, porté par le District Régional de la Capitale (CRD), d’une valeur de 775 millions de dollars, assure le traitement des eaux usées des municipalités de la zone centrale de Victoria, Esquimalt, Saanich, Oak Bay, View Royal, Colwood, Langford et des nations Esquimalt et Songhees.  

L’ingénierie se divise en trois éléments principaux, comme expliqué dans cette vidéo.

D’abord l’usine filtre et traite les eaux usées, elle relâche les eaux claires et purifiées dans l’océan et envoie sous pression, par un réseau de conduits souterrains, les résidus bio-solide à l’usine de traitement de la décharge de Hartland, à Central Saanich. 

Là, ces résidus sont convertis en engrais et en biocarburant, qui pour les 5 prochaines années seront expédiés sur le continent afin d’alimenter, en se substituant au carburant fossile non renouvelable, une usine de fabrication de ciment.

Le CRD est actuellement en train de définir une stratégie à long terme pour la réutilisation et les bio-solides issu du process de filtration, qui ont le grand avantage de remplacer le pétrole dans beaucoup d’applications et d’industries, tout en étant largement mois polluant.

La station d’épuration de McLoughlin Point peut traiter 108 mégalitres d’eau usée par jour, l’un des plus hauts niveaux de traitement disponibles qui dépasse les exigences réglementaires. 

L’installation ultramoderne dispose d’un système de capteurs et de surveillance qui fonctionne en permanence, ce qui permet au CRD d’affirmer « qu’il n’y aura aucune odeur perceptible dans la communauté ».

L’ensemble du système d’épuration et de retraitement devrait être pleinement fonctionnel au  printemps 2021. 

Il reste en effet à finaliser la construction du Trent Forcemain, une conduite de 1,9 km entre l’intersection de Chandler Avenue et St Charles Street, jusqu’à la station de pompage Clover Point, ainsi qu’un Réservoir souterrain en béton de 5000 m3 qui permettra une retenue temporaire des flux d’eaux usées lors de tempêtes et autres violentes averses.

Le CRD tient à remercier les peuples Lekwungen, connus aujourd’hui sous le nom de nations Songhees et Esquimalt, pour leur soutien au projet de traitement des eaux usées, dont une grande partie est située sur leurs territoires traditionnels.

Le CRD tient également à remercier les Nations W̱SÁNEĆ car l’installation de traitement des résidus et certaines parties du système de transport sont situées sur leur territoire traditionnel.

Le projet de traitement des eaux usées est financé par le gouvernement du Canada (211 millions de dollars), le gouvernement de la Colombie-Britannique (248 millions de dollars) et le district régional de la capitale (316 millions de dollars).

Plus d'articles :