Gisèle Samson et le devoir de mémoire

Dans ce tout nouvel épisode de Quarante jours et quarante nuits, on jase avec Mme Gisèle Samson, un pilier de la communauté francophone en Colombie-Britannique. Elle vient nous parler de l’importance d’a(e)ncrer l’Histoire dans les écrits et de sa mission pour la francophonie en milieu minoritaire.

Vous aimez cet article ?

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter

Aussi dans l'actualité du Grand Victoria :