Fumée des incendies : nouvelle alerte sur la qualité de l’air

Une épaisse fumée grise obscurcie le ciel de North-Saanich, rendant la visibilité quasi-nul ce vendredi. Photo : FM. Radio Victoria

Les habitants du Grand Victoria se sont réveillés ce vendredi sous un ciel enfumé pour la deuxième fois cette semaine.

Après la journée de mardi, les incendies de forêt dans l’ouest des États-Unis ont une nouvelle fois déclenchée des alertes sur la qualité de l’air dans la région de la capitale aujourd’hui.

L’indice air-santé du gouvernement fédéral, qui évalue la qualité de l’air sur une échelle de 1 (risque faible) à 10 (risque très élevé), a évalué la qualité de l’air de la région à plus de 10 à 7 h du matin.

La province signale que des niveaux élevés de dioxyde de soufre ont été détectés, ce qui peut être particulièrement nocif pour les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques comme l’asthme.

La province et Environnement Canada affirment que dans de telles conditions, les résidents devraient éviter les activités de plein air intensives, en particulier pour les enfants et les personnes âgées.

Environnement Canada tient à jour des bulletins «Smoky Skies» pour la plus grande partie de l’île de Vancouver et toute la côte sud intérieure et le sud de la Colombie-Britannique, à l’est de la région de Kootenay.

L’avis indique que les prévisions pour les prochaines 24 à 48 heures ne montrent pas d’amélioration.

Beaucoup de fumée provenant de dizaines d’incendies de forêt dans l’ouest et le nord-ouest des États-Unis pourrait être à nouveau transporté par les vents vers notre région.

Plus d'articles :