Covid-19: durcissement des restrictions en C.-B. - Radio Victoria

Covid-19: durcissement des restrictions en C.-B.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, s’est montré lundi sévère avec les jeunes, qui selon lui ne respectent pas suffisamment les règles sanitaires. Photo : gouvernement de la C.-B.

De nouvelles restrictions sont entrées en place en Colombie-Britannique lundi à minuit. Désormais, les espaces restauration en intérieur des bars et restaurants sont fermés jusqu’au 19 avril. Les terrasses restent ouvertes.

Les cours individuels en salles de sports sont autorisés mais les classes d’activités physiques en groupe, notamment dans les centres sportifs et les studios de danse, sont désormais interdits.

Les groupes religieux qui venaient d’obtenir le droit de faire des célébrations à l’intérieur sont désormais contraints de tout organiser à l’extérieur.

La station de ski de Whistler Blackcomb est fermée jusqu’au 19 avril. Les déplacements non essentiels sont toujours proscrits. Et le télétravail est encouragé.

Les rassemblements, à l’intérieur, en dehors de « nos bulles », sont toujours interdits. Les Britanno-Colombiens peuvent néanmoins retrouver un même groupe d’amis à l’extérieur, avec un maximum de 10 personnes. Mais ce groupe n’est pas censé se retrouver en terrasse de restaurant.

Nombre de cas record pour l’île de Vancouver

L’île de Vancouver a atteint un nombre record de cas de Covid-19 le vendredi 26 mars, avec 55 cas signalés. Hier, mardi 30 mars, 39 nouveaux cas ont été déclarés. Il y a à ce jour 389 cas actifs sur l’île.

Vendredi 26 mars, la régie de la santé de l’île de Vancouver a appelé les jeunes de l’île à la prudence, notamment via Instagram.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique John Horgan avait lui aussi ciblé les jeunes lors de l’annonce des restrictions, avant de nuancer ses propos mardi, reconnaissant que les jeunes de 20 à 39 ans sont aussi ceux qui travaillent en première ligne et vivent avec des colocataires.

La semaine dernière, 47% des cas sur l’île concernaient des personnes âgées entre 20 et 39 ans. Soit une augmentation de 60% pour ce groupe d’âge par rapport à la semaine précédente.

Richard Stanwick, le médecin en chef de la régie de la santé de l’île de Vancouver, explique que les voyageurs qui sont allés sur le continent, notamment pendant les semaines de relâche, sont largement responsables de l’augmentation des cas de variants sur l’île.

Le taux de positivité des tests est passé de 6% à un peu moins de 10% au niveau provincial.

Inquiétudes dans les écoles

Hier, sur le site de la régie de santé de l’ile de Vancouver, il n’y avait qu’une seule exposition à la Covid-19 sur l’île dans une école, à Campbell River.

Mais dimanche, dans une lettre, la régie a rappelé aux employés des écoles et aux familles les bonnes pratiques en cas d’apparition de symptômes et a demandé aux parents de garder leurs enfants à la maison même s’ils ne présentent que des symptômes bénins. Il est également désormais obligatoire pour les enfants à partir de la 4ème année de porter un masque.

Le message est clair, « tous les signes indiquent qu’il y aura un nombre important d’expositions dans les écoles dans les semaines à venir », selon la régie.

Plus d'articles :