Cohabiter avec les animaux sauvages du Sud de l’Île de Vancouver

Chaque année, des centaines d’ours sont tués, souvent après avoir accédé à des ordures non protégées.
Photo : Megan Maria Belford sur Unsplash

À l’approche de la longue fin de semaine, et alors que l’été bat son plein, les rencontres entre randonneurs et animaux sauvages, surtout les ours, sont plus probables.

Il faut toujours s’attendre à rencontrer des animaux sauvages en Colombie-Britannique et pratiquer la stratégie du camping « nu » est l’une des clés pour éviter de retrouver un ours ou un autre animal dans son campement, explique Vanessa Isnardy, coordinatrice de WildSafeBC, qui était en entrevue à Bonjour Victoria !.

« Apportez du spray à ours, apprenez à le transporter et l’utiliser de façon sécuritaire », explique Vanessa Isnardy.

Il y a dans la province quelque 140 000 ours.

En empruntant les routes, il faut toujours rester conscient de sa vitesse et continuellement surveiller la faune qui pourrait se nourrir le long de celles-ci; s’y arrêter pour voir et photographier la faune n’est pas un geste responsable.

La façon dont l’homme gère son espace de vie à une grande influence sur les conflits existants avec la faune, car les animaux sauvages doivent traverser des espaces investis par l’homme.

Il est possible de rencontrer des animaux sauvages en milieu urbain. Vanessa Isnardy, souligne lors de cette entrevue, que garder son calme peu grandement aider dans ces situations – en ajoutant « que les attaques sont quand même rares ».

Face à un cougar par exemple, il ne faut pas courir car courir ne fera qu’attirer davantage l’attention de l’animal. Il faut plutôt paraître le plus grand possible et rester debout en agitant les mains et en criant.

« L’animal doit sentir que vous êtes agressif, ne faites jamais le mort (…) essayez de le convaincre que vous êtes une menace et non une proie », explique Mme Isnardy.

WildSafeBC est le leader provincial dans la prévention des conflits avec la faune, par les collaborations, l’éducation et les solutions communautaires qu’il mène.

Pour connaître tous les autres conseils au sujet des animaux sauvages du Sud de l’Île de Vancouver, écoutez ou réécoutez ce balado :

WildSafeBC.ca

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter

Aussi dans l'actualité du Grand Victoria :