Campement à Beacon Hill Park : Victoria et la province en désaccord

Le Premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, à Victoria
Photo : Province of British Columbia

Le Premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, dit qu’il n’est pas d’accord avec le choix de Victoria en ne faisant pas appliquer les règlements interdisant le camping de jour à Beacon Hill Park.

La mairesse de Victoria, Lisa Help, lui a répondu que la ville ne fait que suivre les instructions des autorités sanitaires, selon ce que rapporte le Times Colonist.

Il y a actuellement prés de 100 personnes qui campent à Beacon Hill Park. Les logements abordables sont rares, et les services proposés aux personnes vivant dans les refuges sont ouverts sur des horaires restreints – si ils sont ouverts – depuis la pandémie.

La mairesse de Victoria a déclaré que la ville avait pris la décision difficile, malgré les critiques des citoyens, de suivre les conseils de la médecin hygiéniste en chef afin de « respecter les droits humains, en particulier en temps de pandémie ».

John Horgan a fait remarquer que la province a entrepris d’importantes initiatives pour loger les personnes qui dormaient sur l’avenue Pandora et dans le parc Topaz. À Victoria, environ 340 personnes séjournent actuellement dans des hôtels qui ont été achetés par la province pour être convertis en logements avec services de soutien.

Le conseil du district régional de la capitale a accepté d’explorer la possibilité d’utiliser le Oak Bay Lodge, un bâtiment comptant 238 lits, pour loger les sans abris.

Source : Times Colonist

Plus d'articles :