Augmentation des cas de COVID-19 : de nouvelles règles pour les locations

Alors que la Colombie-Britannique accuse 30 nouveaux cas depuis hier, les autorités sanitaires de la province ont aujourd’hui annoncé l’implantation de nouvelles règles de location visant à limiter le nombre de visiteurs par logis, et ce, à travers la province. Les détails de cette initiative seront annoncés sous peu.

Le nombre de cas actifs dans la province se porte désormais à 304. Il y a un nouveau cas depuis hier dans la régie de la santé de l’île de Vancouver. 

Un nouveau décès dû à la COVID-19 a été enregistré dans la province, en soins de longue durée, portant le nombre total de décès à 190.
Le seul cas résiduel d’épidémie communautaire de la province se trouve à l’hôpital Holy Family.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a souligné l’important progrès réalisé depuis des mois par la province dans les domaines des soins de longue durée et hospitalier. Mais il a aussi insisté sur l’importance d’utiliser notre bon sens et celui aussi, plus nouveau, de l’urgence sanitaire la COVID-19.

Les règles d’or face à l’urgence sanitaire la COVID-19 
-Pratiquer la distanciation physique
-Porter un masque lorsque la distanciation physique est impossible
-Garder un nombre restreint de contacts
-Privilégier les activités en plein air
-Se laver souvent les mains, pendant 20 secondes, avec de l’eau et du savon
-Respecter les mesures proposées dans les lieux publics;
-Rester toujours à la maison lorsque malades et isolons-nous.

La Dre Henry a indiqué, comme elle l’a fait plusieurs fois par le passé, qu’elle ne planifiait pas rendre le port du masque obligatoire à l’intérieur des endroits publics, comme c’est la couche de protection la moins efficace de celles proposées.

L’efficacité des mesures de contrôle de la COVID-19. Source : Présentation du BC CDC, mai 2020.

De plus, certaines personnes présentent des conditions rendant le port du masque impossible. Elle a par contre tempéré sa déclaration en demandant à la population de porter le masque lorsque la distanciation physique est difficile à respecter comme dans  les transports en commun et les petits commerces.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a ajouté que le port du masque ne devrait en aucun cas faire de l’ombre à la mesure principale, soit l’obligation de garder une distance de deux mètres.

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter

Tous nos articles sur la pandémie