ARCHIVÉ – mises à jour du COVID-19

Les informations les plus à jour sont disponibles ici.

Les anciennes mises à jour sont archivées chronologiquement :

Mars 2020

Avril 2020

Mai 2020

Juin 2020

29 juin : 26 nouveaux cas en trois jours

Les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont annoncé 26 nouveaux cas de la COVID-19 dans la province.

La grande majorité des cas se trouve dans la région du Grand Vancouver, et aucun de ces cas ne concernent la régie de santé de l’île de Vancouver.

Le ministre de la Santé Adrian Dix et la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, ont continué de rappeler que le faible nombre de cas et l’entrée en phase 3 ne sont pas une excuse pour relâcher sa vigilance.

26 juin : Dix nouveaux cas dans la province, aucun sur l’île de Vancouver

Les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont annoncé 10 nouveaux cas de COVID-19 dans la province ce vendredi 26 juin.

Il n’y a pas eu de nouveau cas dans la régie de santé de l’île de Vancouver depuis le 21 juin, ni de cas actif.

La province est entrée dans la phase 3 du plan de relance, autorisant les déplacements et la réouverture de nombreuses industries.

Il faut lors des déplacements respecter un certain nombre de consignes :

• rechercher à l’avance les ressources disponibles à destination

• respecter les recommandations locales pour les communautés isolées

• ne pas voyager si vous êtes malade, et si vous tombez malade durant votre voyage, contacter le 811 et s’isoler immédiatement.

Ce matin l’autorité de santé des Premières nations a aussi partagé ses données sur l’impact de la COVID-19 sur les Premières Nations en Colombie-Britannique.

Du début de la pandémie jusqu’au 14 juin, 86 individus des Premières nations ont contracté le virus.

22 juin : Un nouveaux cas sur l’île de Vancouver

Lors de la conférence quotidienne sur l’état de la pandémie en Colombie-Britannique, la médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, a annoncé 32 cas de COVID-19 depuis vendredi 19 juin, dont un dans la régie de santé de l’île de Vancouver.

« Je ne suis pas surprise », a dit la Dre Henry, au sujet du nouveau cas dans la régie de santé de l’île de Vancouver.

« Cela nous rappelle que le virus circule toujours », a-t-elle dit.

Il y a 10 nouveaux cas entre le 19 et le 20 juin, 6 nouveaux cas entre le 20 et le 21 juin, et 16 nouveaux cas dans les dernières 24 h.

« Le virus peut être n’importe où, le risque [de l’attraper] est partout », a rappelé la médecin hygiéniste en chef.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a quant à lui noté que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente rapidement dans le monde.

Dimanche, l’Organisation mondiale de la Santé a rapporté un record de nouvelles infections à travers le monde : 183 000 en une seule journée.

Alors qu’en une semaine la Colombie-Britannique a connu 83 nouvelles infections, l’état de Washington en a connu plus de 2 000.

Entrée dans la phase 3

La Dre Henry et le ministre Dix devraient annoncer les détails de l’entrée dans la phase 3 cette semaine. Une mise à jour du modèle épidémiologique est prévue pour demain après-midi.

Dans la phase 3 les déplacements non essentiels en Colombie-Britannique seront autorisés ainsi que la réouverture d’un certain nombre de services et d’entreprises de l’industrie touristique.

16 juin

Les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont annoncé 10 nouvelles infections de COVID-19 ce 16 juin, et un cas de la COVID-19 épi-lié.

Depuis deux semaines la province inclut dans ses statistiques les cas dits « épi-lié » qui n’ont pas été confirmés par un test de dépistage, mais par recoupement de contact avec une personne infectée et de symptômes de la COVID-19.

Il n’y toujours pas eu de nouvelles infections dans la régie de santé de l’île de Vancouver, le nombre total de personnes infectées depuis le début de la pandémie étant stable à 130.

La province compte 11 personnes hospitalisées à cause du virus, dont cinq en soins intensifs.

8 juin : 29 nouveaux cas en 3 jours

La médecin hygiéniste de la Colombie-Britannique, Dr Bonnie Henry, a annoncé 29 nouveaux cas de COVID-19 dans la province pour ces trois derniers jours.

Il y a eu 14 nouveaux cas entre le vendredi 5 et samedi 6 juin, six nouveaux cas entre le 6 juin et le 7 juin, et neuf nouveaux cas dans les dernières 24h.

Il y a eu aussi un cas “épi-lié”, c’est à dire qui n’a pas été confirmé par un test de laboratoire mais la personne en question a été en contact avec une personne infectée et présentait des symptômes de la COVID-19.

Respecter les communautés

Dre Henry a appelé toute personne qui désire voyager dans la province cet été à respecter les communautés qui seront visitées.

« Quand vous prenez la route, vous ne laissez pas la COVID-19 derrière vous », a déclaré la Dre Henry.

Il est conseillé de contacter l’association de tourisme locale pour vérifier quels services sont disponibles afin d’être aussi indépendant que possible.

La médecin hygiéniste a répété son nouveau slogan : minimiser, gérer, et modifier.

Minimiser les nouvelles infections en respectant les règles sanitaires.

Gérer les éclosions rapidement et retracer les personnes qui auraient pu être infectées – d’où l’importance de garder un petit cercle social.

Modifier les actions et mesures en fonction des besoins et de l’évolution de la pandémie.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a rappelé que même si la province n’a eu que 29 cas en 3 jours, de nombreuses régions du monde peinent à endiguer la transmission. Sur la Côte Ouest, les États de Washington, de la Californie, et de l’Arizona ont tous connu des regains impressionnants de nouveaux cas.

Enfin la Dre Henry a demandé à toute personne qui souhaite manifester contre le racisme et en soutien aux personnes victimes de discrimination systémiques de porter un masque et de maintenir une distance de deux mètres.

Elle a rappelé que les communautés autochtones sont touchées de façon disproportionnées durant les pandémies et qu’il fallait maintenir un équilibre entre se battre contre la discrimination et protéger les personnes les plus à risques.

Nouveaux modèles épidémiologiques, phase 3 dès la fin du mois ? • 4 juin

Lors de la mise à jour du modèle épidémiologique aujourd’hui de ce jeudi 4 juin, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a fourni plus de précisions géographiques sur les cas de COVID-19 en Colombie-Britannique et sur l’impact potentiel de la réouverture des écoles.

Si la tendance actuelle se maintient, la Dre Henry espère un passage en phase 3 pour la province d’ici la fin du mois de juin ou le début du mois de juillet. La phase 3 autorise notamment les voyages dans la province.

La Dre Henry a aussi annoncé neuf nouveaux cas de COVID, dont trois sur l’île de Vancouver. Ces trois cas sont cependant des cas qui n’ont pas été testés en laboratoire, mais considérés comme positifs à cause des contacts et des symptômes des patients. Les trois personnes se sont depuis rétablies. Et la dernière personne sur l’île de Vancouver qui était hospitalisée a pu rentrer chez elle.

Données géographiques précises

Depuis le début de la pandémie et jusqu’au 31 mai dernier, il n’y a eu que 43 cas de COVID-19 dans le Sud de l’île de Vancouver.

C’est la première fois que les autorités sanitaires publient une carte détaillant le nombre de cas au-delà des cinq régies de santé.

Sur les 127 cas sur l’île de Vancouver, 25 étaient dans le centre de l’île, et 59 dans le Nord, ce qui inclue aussi la Sunshine Coast.

La mise à jour du modèle est disponible sur le site du BC CDC.

Origines des infections

La Dre Henry a aussi rendu publique une analyse de la provenance du virus de la COVID-19 dans la province.

Bien que le virus n’évolue pas aussi rapidement que celui de la grippe, les différentes mutations de la COVID-19 permettent d’identifier sa provenance.

Alors qu’au début de la pandémie, la province n’avait que des cas provenant de Chine, elle a ensuite vu apparaître un cas d’Iran, puis une explosion de cas provenant de l’État de Washington,d’Europe et de l’Est du Canada.

Le graphique ci-dessous présente l’évolution des virus en fonction du type de mutation, qui indique une origine géographique. Les données représentent uniquement 700 des 2600 cas de la province. L’augmentation rapide de la courbe B1 provient selon les autorités sanitaires de la conférence de dentisterie du 7 mars à Vancouver, où 87 personnes avaient été infectées par un participant revenant d’Allemagne.

Ce graphique du BC CDC indique la répartition temporelle des diférentes mutations de la COVID-19 à partir de 700 tests des 2600 cas de la province. Source : BC CDC

Réouverture des écoles : un impact minimal

La réouverture des écoles n’aura qu’un impact minimal sur la transmission du virus dans la province, à condition que les mesures sanitaires soient respectées, selon une modélisation présentée par la Dre Henry

Cette projection présente l’impact de la réouverture partielle des écoles lorsque les consignes sanitaires sont respectées. Source : BC CDC.

La Dre Henry a rappelé que les enfants sont moins susceptibles d’être infectés par la COVID-19 et de transmettre la maladie. Même en ne prenant pas cela en compte, le modèle épidémiologique n’indique pas d’augmentation notable du nombre de cas après la réouverture partielle des écoles.

Ce modèle est basé sur le respect des consignes d’isolation systématique en cas de symptômes de la COVID-19 ou de contact avec une personne malade.

Les opérations chirurgicales en forte augmentation

Le ministre de la Santé Adrian Dix a par ailleurs annoncé qu’il y a eu 5 174 opérations chirurgicales la semaine dernière.

Alors qu’au pic de la pandémie, la province n’effectuait que 2 400 opérations chirurgicales hebdomadaire, toutes urgentes, la province espère bientôt retrouvera son niveau pré-pandémie de 6000 admissions pour chirurgie par semaine. 

Mardi 2 juin

La médecin hygiéniste en chef de la province, Dre Bonnie Henry, a annoncé ce mardi 2 juin quatre nouveaux cas de COVID-19 pour la province.

Il n’y a pas eu de nouveaux cas depuis le 14 mai dernier pour la régie de santé de l’île de Vancouver, et une seule personne dans la régie de santé est infectée.

Cette personne est actuellement traitée dans une unité de soins intensifs, et ce depuis plusieurs semaines.

La Dre Henry a rappelé que même pour de jeunes patients, la COVID-19 peut donner lieu à des symptômes sévères et la convalescence peut prendre plusieurs semaines.

Retour aux bureaux

Alors que le retour partiel à l’école, la réouverture de nombreux commerces, et le retour progressif aux bureaux pour de nombreux travailleurs sont maintenant choses faites, la Dre Henry a tenu à remercier les entreprises pour leurs efforts, tant pour la création de politiques de sécurité que la mise en place de mesures de protection, comme des barrières.

De nouveaux masques validés

Le ministre de la Santé Adrian Dix a annoncé que l’efficacité de masques équivalents aux N95 de la marque 3M avaient été validée.

Ces masques sont utilisés par les travailleurs de la santé pour réduire les risques de contamination à la COVID-19.

Mais la pandémie mondiale a rendu l’achat de masques N95 du manufacturier 3M très difficile, a expliqué le ministre.

Depuis le mois de mars, la province a donc acheté 3 millions de masques d’une autre entreprise en Chine.

Les tests effectués par plusieurs laboratoires, et avec l’Université de la Colombie-Britannique, ont démontré qu’ils surpassent les normes de Santé Canada pour la filtration de l’air et l’étanchéité.

Depuis mardi dernier la province a reçu plus 100 000 masques N95, 728 000 masques chirurgicaux, un demi-million d’équipements de protection oculaire, 3 millions de gants et 732 000 blouses.

Retour incertain à l’école

La rentrée de septembre pour les écoliers reste incertaine, a par ailleurs indiqué la Dre Henry.

Ce sera sans doute un modèle hybride, combinant l’apprentissage en classe et l’école virtuelle.

Le retour en classe ce lundi d’un petit nombre d’élèves, sur une base volontaire, permet notamment aux différents responsables d’évaluer la faisabilité du système.

L’apprentissage en personne est crucial pour les élèves, notamment ceux avec des difficultés d’apprentissage, a rappelé la médecin hygiéniste en chef.

Mai 2020

Jeudi 28 mai

Ce sont les actions décisives prises au début de la pandémie par les autorités provinciales qui ont permis d’éviter un nombre élevé de morts, a expliqué le ministre de la Santé Adrian Dix lors du point de presse quotidien de ce jeudi 28 mai.

Adrian Dix a souligné que même si la Colombie-Britannique dénombre à ce jour 93 décès dans ces établissements, ce n’est rien comparé aux milliers de morts que déplorent l’Ontario et le Québec dans des établissements comparables.

Le ministre de la Santé a confié l’émotion qu’il a ressenti alors qu’il s’apprêtait à annoncer une éclosion de COVID-19 au centre de soin Lynn Valley, à North Vancouver.

« Nous comprenions d’après les informations reçues de la province de Wubei, [NDLR : d’où est partie la pandémie en Chine]  l’extrême vulnérabilité des résidents d’établissements de longue durée », a-t-il expliqué.

La province avait alors rapidement mis en place plusieurs mesures phares : la restriction des visiteurs, l’assignation du personnel à un seul établissement, l’isolation de résidents infectés, et le dépistage systématique pour tout établissement lors d’une éclosion.

Ce sont ces actions et la coopération entre les différents intervenants qui ont permis d’éviter un nombre beaucoup plus important de morts, a martelé le ministre de la Santé.

La Colombie-Britannique a par exemple été la première province du Canada à intégrer les établissements privés dans la distribution de matériel de protection individuel.

Au Québec et en Ontario, l’armée a été appelée en renfort pour aider les établissements de soin de longue durée. À ce jour, il y a eu 2 500 décès au Québec dans des établissements de soins de longue durée, et 1 500 en Ontario.

Neuf nouveaux cas de COVID-19

La Dre Bonnie Henry a par ailleurs annoncé neuf nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

L’éclosion au pénitencier de Mission, l’éclosion la plus importante de la province, est terminée.

La Dre Henry a annoncé avoir modifié son ordre sanitaire concernant les marchés fermiers : les vendeurs de marchandise (autre que de la nourriture) pourront de nouveau être présents.

Il sera aussi possible de savourer des repas sur place, à condition de respecter les mesures de sécurité.

Crise des opiacés

Si la province a pu prendre le contrôle sur la pandémie, il n’en est pas de même pour la crise des opiacés.

En effet, la Colombie-Britannique déplore 117 décès suite à des surdoses en avril, et 112 en mars.

« Ce sont des membres de notre famille, la plupart nos fils, nos neveux », a rappelé Dre Bonnie Henry, qui insiste sur l’importance de de ne pas stigmatiser déstigmatiser les utilisateurs de drogue.

« Nous travaillons dur pour résoudre cette crise », a-t-elle dit.

La médecin hygiéniste en chef a par ailleurs annoncé qu’elle continuait de faire pression pour que le gouvernement fédéral décriminalise la possession de petites quantités de drogue par des utilisateurs.

La pandémie a coupé la chaine de distribution de certaines drogues, ce qui a forcé un certain nombre de trafiquants à fabriquer de la drogue eux-mêmes ou à la couper avec encore plus de substances nocives.

L’accès à des soins et à des services d’aide a aussi été interrompu, sans parler de la distanciation physique, arme essentielle contre la pandémie, mais dangereuse pour les utilisateurs de drogue qui risquent d’avoir une surdose lorsqu’ils consomment seuls.

Mercredi 27 mai

Les autorités sanitaires de la province ont annoncé neuf nouveaux cas de COVID-19 dans la province, principalement dans les régies de santé de Fraser et de Vancouver Coastal.

Il n’y a pas eu de nouvelles infections sur l’île de Vancouver depuis le 14 mai dernier.

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la province, n’a pas tenu sa conférence de presse quotidienne de 15h.

C’est le Premier ministre de la province John Horgan qui s’est exprimé plus tôt dans la journée pour annoncer une reconduction de l’état d’urgence provincial jusqu’au 9 juin.

La Colombie-Britannique est maintenant dans le plus long état d’urgence de son histoire.

Mardi 26 mai

Pour la première fois depuis plusieurs semaines, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry n’a pas eu à annoncer de nouveau décès dû à la pandémie en Colombie-Britannique.

Elle a par contre annoncé 11 nouveaux cas de COVID-19.

Il n’y a pas eu de nouveau cas pour la régie de Santé de l’île de Vancouver depuis plus d’une semaine et une seule personne porteuse du virus est hospitalisée selon le tableau de bord du Centre de contrôle des maladies de la province.

Cela ne veut pas dire que le virus n’est plus présent, a cependant mis en garde la Dre Henry, surtout avec le retour constant de nombreux voyageurs.

Selon elle, les autorités sanitaires ont depuis le début de la pandémie, dû retracer les contacts de personnes infectées avec plus de 10 000 personnes.

Aider les autorités sanitaires

En cas d’éclosion de COVID-19, les autorités sanitaires se lancent dans une course contre la montre pour identifier et prévenir toute personne ayant été en contact avec une personne infectée, en général dans les 24 h suivant un test positif à la COVID-19.

C’est pourquoi limiter ses interactions à un nombre restreint d’amis et de proches facilite la tâche des autorités sanitaires en cas d’éclosion.

Dre Henry a aussi dit comprendre la frustration des familles de résidents d’établissements de soins de longues durées, qui ne peuvent voir leur proche en personne.

Mais les milliers de morts dans les établissements de soins de longues durées au Québec et en Ontario nous rappellent à quel point ce virus peut être dangereux dans ces environnements.

Lundi 25 mai

La médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, est optimiste alors que la province n’a connu que cinq nouvelles infections entre samedi et dimanche, et sept nouvelles infections dans les dernières 24 h.

« Ce sont des signes positifs que les Britanno-Colombiens ont écouté nos recommandations », a dit la Dre Henry.

«L’engouement de la population pour les réservations de camping dans les parcs de la province est aussi bon signe », a-t-elle dit.

La réservation de places de camping a débuté ce matin à 7 h, et le site web du gouvernement a vite été saturé alors que plus de 50 000 personnes ont essayé de se connecter en même temps.

C’est un signe que la population suit les conseils pour cet été de rester près de chez soi, tout en profitant de la beauté exceptionnelle de la province, a expliqué Mme Henry, tout en spécifiant que le virus continue cependant de circuler dans la province.

Maintien de la limite pour les drive-in

La médecin hygiéniste en chef a précisé son ordre de limiter à 50 le nombre de véhicules pour les événements extérieurs.

Plusieurs entreprises s’étaient plaint de la mise en place de cet ordre vendredi dernier.

Que ce soit pour les drive-in ou les rassemblements religieux, pour les autorités sanitaires, cette limitation permet d’éviter que le virus ne se transmettre trop rapidement en cas d’infection.

De plus grands rassemblements rendraient la tâche difficile aux autorités sanitaires lorsqu’elles doivent retrouver toutes les personnes qui ont été en contact avec une personne infectée.

Vendredi 22 mai

La médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a annoncé 18 nouveaux cas de COVID-19 dans la province pour ces dernières 24 h.

Bien que le nombre de personnes infectées par la COVID-19 a augmenté dans la régie de santé de l’île de Vancouver, cela reflète un ajustement des données de la province, a précisé la Dre Henry par communiqué.

Certaines personnes avaient été testées dans une régie de santé qui n’était pas celle de leur résidence.

La médecin hygiéniste en chef a aussi annoncé avoir clarifié son ordre interdisant les rassemblements de plus de 50 personnes pour inclure les événements comme les ciné-parcs, imposant un maximum de 50 véhicules.

Les personnes qui vont à ce type de rassemblements doivent rester dans leurs véhicules sauf pour aller aux toilettes.

Jeudi 21 mai

La médecin hygiéniste en chef DreBonnie Henry a annoncé 12 nouveaux cas de COVID-19 dans la province pour ces dernières 24 h.

Bien qu’il n’y a pas eu de nouvelle infection détectée sur l’île de Vancouver depuis une semaine, la Dre Henry a rappelé que le virus continuait de circuler.

Les tests de dépistages permettent d’avoir une bonne estimation de l’état de la pandémie, mais tous les cas de COVID-19 ne sont pas détectées, a rappelé Dre Henry.

Et même si l’île de Vancouver est parmi les régies de santé les moins touchées, la médecin hygiéniste ne souhaite pas établir établir différentes règles pour différentes parties de la Colombie-Britannique.

« Nous sommes tous dans la même tempête, mais pas dans le même bâteau », a-t-elle dit.

Les mesures de distanciation physiques ne doivent pas être vues comme une atteinte à la liberté des gens mais un devoir d’un être humain à un autre, a quant à lui dit le ministre de la Santé Adrian Dix.

Il a rappelé que 150 personnes étaients décédées suites à la COVID-19 en Colombie-Britannique depuis le début de la pandémie, mais que ce n’était rien comparé à l’Ontario et au Québec, qui en une journée ont annoncé 130 décés.

Mercredi 20 mai

Alors que le nombre d’infections à la COVID-19 est stable sur l’île de Vancouver depuis presque une semaine, la province a annoncé qu’il y avait eu 2001 guérisons d’infections de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

La province compte 21 nouveaux cas dans les dernières 24 h.

La médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé Adrian Dix en ont fait l’annonce par communiqué cette après-midi.

Traduction du sondage en français

Les Britanno-Colombiens peuvent toujours prendre part au sondage effectué par la province sur l’impact que la pandémie a eu sur leur vie.

Il est aussi possible d’accéder à une traduction en français afin de remplir le sondage.

À ce jour, 286 000 personnes ont répondu au sondage.

Mise à jour du 19 mai

Comme pour souligner l’entrée dans la phase 2 du plan de relance de la province, il n’y a eu que deux nouveaux cas de COVID-19 en Colombie-Britannique dans les dernières 24h.

« Nous ne serions pas en train d’alléger les (mesures de protection) si nous n’étions pas sûr de pouvoir le faire de façon sécuritaire », a déclaré Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef.

Les autorités sanitaires continuent de surveiller les personnes présentant des symptômes et retracent les interactions des personnes qui sont diagnostiquées avec la COVID-19.

De nombreuses entreprises peuvent rouvrir leurs portes dès aujourd’hui, à condition qu’elles puissent le faire de façon sécuritaire, et qu’un plan de gestion de la pandémie soit affiché dans l’entreprise.

Il n’y a pas eu de nouvelle infection dans la régie de santé de l’île de Vancouver depuis le 14 mai dernier, et une seule personne atteinte de la COVID-19 est à l’hôpital.

WorkSafe BC a publié plusieurs guides pour aider les entreprises de la province à estimer les risques que comporte un retour au travail en personne ainsi que les mesures possibles pour endiguer ces risques.

Retour des opérations chirurgicales

L’entrée en phase 2 marque aussi le retour des opérations chirurgicales non urgentes.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a estimé qu’il faudrait environ un mois pour que les différents hôpitaux reviennent à leur cadence d’avant la pandémie.

Il y a 49 sites dans la province où les opérations chirurgicales redémarrent, dont 8 pour la régie de santé de l’île de Vancouver.

Pas de fermeture de la frontière avec l’Alberta

La Dre Henry a aussi expliqué qu’une fermeture ou un contrôle à la frontière de l’Alberta n’est pas envisagé, car cela ne serait pas pratique.

De par leur localisation, certaines communautés frontalières de la province sont liées à l’Alberta pour l’accès à des services médicaux et à leurs emplois.

La fermeture de la frontière avec les États-Unis est par contre un élément essentiel de la stratégie de la province, a rappelé le ministre de la Santé.

« Ce n’est pas le moment de mettre en risque tout ce que l’on a fait en ouvrant cette frontière », a-t-il expliqué aux journalistes.

Condamnation des actes de racisme anti-asiatiques

La médecin hygiéniste en chef et le ministre de la Santé ont aussi unanimement condamné les actes racistes envers des membres de la communauté asiatique des dernières semaines, notamment dans le Grand Vancouver.

« Il n’y a pas de place pour le racisme au Canada ou en Colombie-Britannique », a dit Dre Henry, en rappelant que le virus s’attaquait à toute la population, peu importe l’ethnicité, l’âge ou le sexe.

Vendredi 15 mai

Lors de la mise à jour du vendredi 15 mai les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont annoncé 15 nouveaux cas d’infections à la COVID-19.

Tous sont dans la régie de santé de Vancouver Coastal.

Le nombre d’infections pour la régie de santé de l’île de Vancouver reste stable à 126.

Alors que le long weekend de mai débute dans quelques heures, le ministre de la santé Adrian Dix et la médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry ont appelé les Britanno-Colombiens à ne pas voyager et à rester près de chez eux.

Les parcs provinciaux ont réouvert pour les activités de jour.

Le gouvernement provincial a aussi annoncé ce matin son plan pour un retour en classe faculatif pour le 1er juin prochain.

Jeudi 14 mai

Lors de la mise à jour quotidienne, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a annoncé 15 nouveaux cas de COVID-19, dont un dans la régie de santé de l’île de Vancouver.

Alors que la Dre Henry a rappelé qu’il était important de rester vigilant, de ne pas voyager et de prendre soin de soi, elle s’est aussi confiée sur sa propre santé mentale.

« Ces derniers mois ont été difficiles » a confié la Dre Henry, en réponse à la question d’un journaliste.

Elle a dit courir et méditer, mais aussi pouvoir compter sur une grande équipe de professionnels de santé.

« [C’est pour ça qu’] il est important de trouver ces moments de bonheur dans nos journées, a dit la Dre. « Il faut penser à ceux qui nous rendent heureux, qui nous donnent la motivation de continuer durant [cette crise] ».

Impact de la phase 2

Alors que la province va entrer dans la phase 2 cette fin de semaine, avec la réouverture de nombreux commerces, parcs provinciaux, et la possibilité de se réunir en petits groupes, la Dre Henry a rappelé que la période d’incubation du virus est longue.

Ce sera seulement dans 14 à 28 jours que l’on saura si les Britanno-Colombiens ont maintenu leur vigilance afin d’éviter un retour à la hausse du nombre d’infections.

Transport actif

De nombreuses personnes dans la province pourraient être de retour au travail dès mardi avec l’entrée dans cette phase 2. C’est donc le moment pour chacun d’entre nous d’évaluer quelles mesures de transport actif nous pouvons adopter : marcher ou se rendre au travail en vélo.

Bonnie Henry a par ailleurs appelé les différentes villes à adapter leurs infrastructures pour encourager cette nouvelle réalité.

Sondage COVID-19

La province continue d’encourager les résidents à prendre part au sondage du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, afin de comprendre quel est l’impact de la pandémie sur la population.

Mercredi 13 mai

La médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a tenu à clarifier les règles de distanciations sociales alors que la province va entrer dans la phase 2 du plan de relance.

La Dre Henry a par ailleurs annoncé 16 nouveaux cas de COVID-19 dans la province, alors que la régie de santé de l’île de Vancouver n’a pas connu de nouvelles infections depuis presque une semaine.

La limitation de 50 personnes

L’ordre interdisant tout rassemblement de plus de 50 personnes reste en vigueur a rappelé la Dre Henry. Mais le chiffre de 50 personnes n’est valable que lorsque la situation permet une distanciation physique sécuritaire. Pour les rassemblements en intérieur (à part les épiceries) ou dans des espaces plus petits, le maximum est bien évidemment moindre.

Des petits groupes

L’entrée en phase 2 durant cette longue fin de semaine signifie que les Britanno-Colombiens pourront élargir leurs cercles…mais progressivement.

« Si vous pensez ajouter d’autres personnes à votre ‘bulle personnelle’, gardez un groupe de petite taille », a expliqué la Dre Henry.

« Mettez-vous d’accord pour être sûr que vous êtes les seuls qui font partie de leur ‘bulle’ et eux de la vôtre.»

Retour des célébrations religieuses

Les célébrations religieuses pourront être tenues si la distanciation physique peut être respectée, avec un maximum de 50 personnes. La Dre Henry a insisté sur le fait que de nombreuses éclosions de la COVID-19 à travers le monde avaient eu pour point de départ des lieux de cultes.

Organiser un BBQ ? Oui mais…

Alors que les températures sont de plus en plus clémentes sur l’île de Vancouver, nombreux seront ceux tentés d’organiser des BBQ. C’est possible, mais à condition de respecter plusieurs conditions a expliqué la Dre Henry : les tenir à l’extérieur, n’inviter que très peu de personnes, et se mettre d’accord avec ces personnes qu’elles seront les seules avec qui vous serez en contact.

Voyages non essentiels ? Toujours interdits

La province reste en phase 1 pour le moment, et les voyages non essentiels sont toujours interdits.

Mais les personnes qui doivent absolument se rendre dans des petites communautés, comme les îles Golf du Sud, devront prendre des précautions, a expliqué le ministre de la Santé Adrian Dix.

« Apportez votre propre nourriture, tout ce dont vous avez besoin, pour pouvoir maintenir un semblant de ‘bulle’ », a-t-il dit. « Soyez respectueux des communautés que vous visitez ».

Mardi 12 mai

En l’honneur de la journée internationale des infirmières, la médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, a tenu à rendre hommage aux infirmières de la province.

« Les infirmières de Colombie-Britannique font un travail incroyable à travers toute la province », a dit la Dre Henry en conférence de presse.

Ce jour marque la date de naissance de Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers modernes.

La Dre Henry a souligné que Florence Nightingale était aussi une statisticienne, et une des premières personnes à mettre en place des protocoles pour limiter la transmission d’infections.

Pas de nouvelles infections sur l’Île de Vancouver

Alors qu’il n’y a pas eu de nouvelles infections dans la régie de santé de l’île de Vancouver depuis le 7 mai dernier, les autorités sanitaires ont annoncé 7 nouveaux cas de COVID-19 pour la province.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a rappelé que la province était encore dans la phase 1 de son plan de relance des activités économiques et sociales. L’entrée en phase 2 doit se produire cette fin de semaine, mais le ministre Dix, en prévision du long weekend qui s’annonce, a rappelé que tous les voyages non essentiels étaient interdits.

« Nous devons rester prudents », a dit le ministre.

Sondage sur la vie durant la pandémie

La Dre Henry a par ailleurs invité la population à remplir un sondage sur leur expérience durant cette pandémie.

Le sondage, d’une durée de 10 à 15 minutes, vise à comprendre les conséquences non intentionnelles des mesures de confinement, mais aussi à guider les autorités sanitaires dans leurs prises de décisions pour les prochains mois.

Pas de « serial dating »

Alors qu’une journaliste a demandé à la médecin hygiéniste en chef ce qu’il en était des personnes célibataires qui se sentaient seules, celle-ci a confirmé qu’embrasser une personne infectée comportait de grands risques d’être infecté soi-même.

« Ce n’est pas le moment de se lancer dans du serial dating », a dit la Dre Henry. « Choisissez quelqu’un et regardez comment cela se passe ».

Samedi 9 mai

  • 15 nouveaux cas depuis vendredi 8 mai
  • 125 cas depuis le début de la pandémie pour la régie de santé de l’île de Vancouver
  • À l’approche de la fête des mères, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a appelé la population à être vigilante : « Si votre mère est âgée, en attente d’une chirurgie, ou a une maladie chronique, évitez tout contact physique et célébrez à distance, sauf si elle vit avec vous ».

Mercredi 6 mai

La province a dévoilé son plan de reprise des activités économiques et sociales.

On sait désormais dans quelles conditions la plupart des entreprises pourront redémarrer ou accroître leurs activités.

Par ailleurs, il y a eu 23 nouveaux cas de COVID-19 dans les dernières 24 h selon la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry.

Mardi 5 mai

La province a annoncé seulement 8 nouveaux cas de COVID-19 en Colombie-Britannique dans les dernières 24 h.

Le premier ministre de la province doit annoncer demain comment les mesures de confinement seront graduellement allégées.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a par ailleurs averti qu’il faudra être patient, la mise au point et la distribution d’un vaccin pourrait prendre jusqu’à 18 mois.

La propagation du virus a bien été freinée, mais la province continue de reporter de nouvelles infections. Il n’est donc pas question pour le moment d’une relâche des mesures d’hygiène de base.

« Avec le temps, la distanciation physique sauve des vies » • 4 mai 2020

  • Du samedi 2 au dimanche 3 mai, la province compte 34 nouveaux cas de COVID-19
  • Du dimanche 3 mai à lundi, la province compte 19 nouveaux cas de COVID-19

Alors que la province a réussi à contenir la propagation du virus et que les nouveaux cas ne proviennent que de foyers connus, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a annoncé qu’une augmentation des contacts physiques va être possible.

À présent, l’ensemble des Britanno-Colombiens sont à 30 % de contacts physiques comparés à l’avant-pandémie, en décembre dernier.

Les dernières estimations de la province publiées aujourd’hui montrent qu’une augmentation des contacts de 40 à 60 % des contacts actuels augmenterait le nombre de nouvelles infections à la COVID-19, tout en restant gérable.

Au-delà de cette limite, le virus pourrait croître exponentiellement dans la province et semer le chaos.

Ce graphique du gouvernement de la province présente les différents scénarios pour augmenter les contacts physiques.

Le premier ministre de la province John Horgan doit présenter cette semaine des mesures de déconfinement précises.

La distanciation physique, arme la plus efficace

Parmi les outils disponibles pour freiner la transmission du virus, c’est la distanciation physique qui reste la plus efficace, a rappelé la Dre Henry.

Même les mesures de protection comme l’installation de barrières de plexiglas ou l’utilisation de masques ne sont pas aussi efficaces à freiner la transmission.

Ce graphique a été présenté le 4 mai lors de la mise à jour par la province du modèle épidémiologique.

L’augmentation des contacts physiques devra être faite de manière sécuritaire a prévenu la médecin hygiéniste en chef.

Il faudra d’abord prendre en compte s’il existe au sein d’une famille une personne particulièrement à risque à cause de son âge ou de son état de santé.

Et même l’ajout d’une seule personne dans notre cercle intime peut être conséquent : la famille et les collègues de cette personne font alors partie de notre cercle.

L’augmentation des contacts physiques devra être faite de manière sécuritaire a prévenu la médecin hygiéniste en chef.

Il faudra d’abord prendre en compte s’il existe au sein d’une famille une personne particulièrement à risque à cause de son âge ou de son état de santé.

« Ce sera un été différent que personne n’a jamais connu. Mais cela peut être un été de renouvellement si nous respectons les règles et les directives du Dre Henry », a dit le ministre de la Santé Adrian Dix.

« Les données d’aujourd’hui nous montrent clairement que nous ne pouvons pas ouvrir les portes et défaire tout le travail que nous avons fait pour arrêter la transmission et garder un système de santé solide ».

Avril 2020

Jeudi 30 avril

Alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 continue de rester stable avec 25 nouveaux cas dans les dernières 24 h, la province se tourne maintenant vers la « nouvelle normale ».

Le ministre de la Santé Adrian Dix a promis que des efforts sans précédent seront déployés pour traiter les dizaines de milliers de chirurgies qui ont été annulées à cause de l’épidémie.

« Les milliers de personnes qui ont eu leurs chirurgies annulées comptent sur nous », a dit le ministre.

« Ce ne sera pas facile, et les semaines et mois à venir vont faire pression [sur le système de santé] comme la COVID-19 l’a fait ».

Lundi le premier ministre de la province John Horgan doit dévoiler le plan pour une reprise partielle et graduelle des activités dans la province et la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry doit présenter à jour une mise à jour du modèle épidémiologique.

Les Britanno-Colombiens seront bientôt autorisés à « élargir » le cercle des personnes proches avec qui ils peuvent avoir des contacts, mais cela doit rester graduel et sécuritaire a averti la Dre Henry.

« Nous n’allons pas avoir de fêtes en intérieur cet été, mais nous pouvons évaluer comment avoir plus de contacts de manière sécuritaire », a-t-elle dit.

Mercredi 29 avril

Alors que la province continue de maintenir un taux de nouvelles infections très bas, la médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, a exhorté les Britanno-Colombiens à ne pas baisser leur vigilance.

« On y est presque…mais il nous faut encore un peu de temps », a dit la Dre Henry au sujet du début du relâchement des mesures de confinement.

La province a annoncé 34 nouveaux cas de COVID-19 ce mercredi, dont un nouveau cas pour la régie de santé de l’île de Vancouver. Ce chiffre est à relativiser vu que la province teste systématiquement toute personne qui a des symptômes de la COVID-19, peu importe leur sévérité.

La stratégie de tests actuelle permet d’identifier et d’enquêter sur des éclosions dans la communauté, a rappelé la Dre Henry.

Tester des individus qui n’ont pas de symptômes, et de façon aléatoire, n’est d’aucune utilité pour les autorités sanitaires, a-t-elle dit, en rappelant la possibilité de faux résultats positifs ou négatifs.

La province doit présenter la semaine prochaine son plan de relance ainsi qu’une mise à jour de son modèle épidémiologique.

Mardi 28 avril

  • La province a annoncé 55 nouvelles infections de COVID-19 pour la province, dont deux nouveaux cas pour la régie de santé de l’île de Vancouver
  • Ces nouvelles infections sont principalement liées aux éclosions dans deux abattoirs de la province, une prison, et des établissements de soins de longues durées.
  • Ces infections n’affectent pas l’objectif de commencer à relâcher progressivement les restrictions liées à la COVID-19 d’ici la mi ou la fin mai, selon la médecin hygiéniste de la province, Bonnie Henry.
  • Elle a cependant rappelé que peu importe si les restrictions sont progressivement levées, il faudra toujours obéir aux consignes sanitaires

Lundi 27 avril

  • Du samedi 25 au dimanche 26 avril, la province rapporte 39 nouvelles infections de COVID-19
  • Dans les dernières 24 h la province rapporte 11 infections supplémentaires pour un total de 1 998 cas en Colombie-Britannique.
  • Il y a maintenant eu au total 117 infections pour la régie de santé de l’île de Vancouver

Jeudi 23 avril

  • 29 nouveaux cas dans la province pour un total de 1 824, dont 111 pour la régie de Santé de l’île de Vancouver
  • 1 092 personnes dans la province se sont rétablies après avoir été infectées
  • La province a passé le pic de l’épidémie, mais cela ne veut pas dire que la fin du confinement est proche
  • « Un retour à 100% d’activités peut être désastreux pour la province », a rappelé le ministre de la Santé Adrian Dix. La province étudie la meilleure façon pour une reprise progressive des activités économiques et sociales.

Pour écouter le résumé du point de presse du 24 avril :

Mercredi 22 avril

  • 71 nouveaux cas de COVID-19 dans la province pour un total de 1 795, dont 110 pour la régie de Santé de l’île de Vancouver
  • Cela représente un seul nouveau cas pour la régie de Santé de l’île de Vancouver
  • Le nombre important de nouveaux cas est en particulier lié à l’éclosion du virus dans 3 nouvelles résidences de soins de longues durées, l’éclosion au pénitencier de Mission et dans un abattoir à Vancouver.
  • « Nous devons faire tout ce que nous pouvons dès maintenant pour enrayer (le virus) et avoir une meilleure chance de combattre la maladie cet automne », a déclaré la médecin hygiéniste en chef de la province Bonnie Henry. L’automne signifie en effet le retour de certains virus respiratoires dont la grippe, dont les symptômes sont durs à différencier de la COVID-19, mais qui envoient aussi un certain nombre de personnes à l’hôpital.
  • « Nous savons que les gens en ont marre de devoir rester éloignés de leurs proches…mais pour relâcher les règles nous avons besoin d’une baisse du nombre de nouvelles éclosions et de nouveaux cas », a-t-elle dit.

Mardi 21 avril :

  • 25 nouveaux cas de COVID-19 dans la province pour un total de 1724 dont 109 pour la régie de santé de l’île de Vancouver.
  • Après les appels de la médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry et le ministre de la Santé Adrian Dix, les visites aux urgences pour des raisons autres que le virus sont retournés vers des niveaux normaux, passant de 2 995 visites aux urgences le 6 avril à 4 015 le 20 avril, même si les visites avant la pandémie étaient plus vers 6 500 par jour.
  • « Il y a beaucoup de gens qui souffrent de (pathologies) qui ne sont pas reliées à la COVID-19 » a dit le ministre Dix. « Le système (de santé) est là pour vous. »
  • Les mesures de distanciation physiques sont là pour rester et la Dre Henry a invité les différentes industries à réfléchir sur les mesures nécessaires pour un retour partiel au travail dans le futur.
  • La planification des opérations chirurgicales non urgentes est à l’étude, mais elle requiert un nombre important de conditions selon le ministre Dix : que le taux de nouvelles infections continue de stagner, un énorme travail de planification, décider quelles chirurgies sont prioritaires et être sur que les hôpitaux puissent gérer ces nouvelles opérations.

Vendredi 17 avril

La province a fourni une mise à jour de ses modèles épidémiologiques montrant que la courbe des nouvelles infections s’aplatit bel et bien.

Toutes les informations sur cette mise à jour sont disponibles ici.

Mercredi 15 avril

  • 44 nouveaux cas dans la province pour un total de 1561, dont 92 pour la régie de santé de l’île de Vancouver
  • La médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a rappelé qu’il était sécuritaire d’aller à l’hôpital et aux urgences pour ceux qui en ont besoin
  • Dre Henry et le ministre de la Santé Adrian Dix doivent fournir demain une mise à jour sur les projections de l’évolution du virus dans la province, « pour que tout le monde sache ce que nous sachions », a dit le ministre Dix.
  • Dre Henry a rappelé que la province était encore loin d’une sortie du confinement et des mesures de distanciation physiques et a appelé les Britanno-Colombiers à ne pas baisser leur garde, à rester patients, et bienveillants les uns envers les autres

Mardi 14 avril

Lors de la mise à jour quotidienne cet après-midi, la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a annoncé 27 nouveaux cas de COVID-19.

Au total 1 517 ont contracté le virus dans la province, dont 89 dans la régie de santé de l’île de Vancouver.

Elle a aussi rappelé que la gestion de la pandémie n’était pas la seule crise sanitaire que la province devait gérer. Aujourd’hui marque les quatre ans depuis que la province a déclaré un état d’urgence sanitaire à cause des overdoses liées au fentanyl.

« Nous ne laissons pas cette crise prendre le dessus sur notre réponse face à la crise des opiacés », a déclaré la Dre Henry.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a fourni une mise à jour sur le nombre de chirurgies : 13 938 chirurgies non urgentes ont été annulées et 8 221 chirurgies ont été effectuées, la moitié d’entre elles étant des chirurgies urgentes qui n’étaient pas planifiées.

Pour écouter le bulletin sur la mise à jour pour la Colombie-Britannique :

Lundi 13 avril

  • La médecin hygiéniste en chef a annoncé 25 nouveaux cas de COVID-19 entre le 11 et le 12 avril, et 20 nouveaux cas dans les dernières 24 h pour la Colombie-Britannique
  • Les nouveaux cas de COVID-19 sont en baisse dans la province pour la troisième journée consécutive
  • Dre Henry a rappelé que le moyen le plus simple de faire des dons de matériel pour le personnel de santé était à travers la plateforme de la province. Tous les dons reçus sont examinés par une équipe de spécialiste, a-t-elle précisé.
  • Contrairement aux premières impressions, peu de gens ont pris les traversiers selon BC Ferries, avec une chute de 92 % entre le nombre de voyageurs du weekend de Pâques 2019 et celui de cette année.

Articles récents sur la situation sur l’île de Vancouver :

-Ils s’adaptent : entrevue avec les propriétaires d’un magasin zéro déchets

-L’anxiété, c’est normal ! avec Sylvain Boies, psychologue

-Fermeture de tous les parcs provinciaux

Jeudi 9 avril

  • 34 nouveaux cas dans la province pour un total de 1 370, dont 82 pour la régie de santé de l’île de Vancouver
  • La médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry a rappelé que ce long weekend de Pâques n’était pas le moment de voyager, mais de prendre soin de soi et de ses proches, comme de demander aux personnes âgées dans notre entourage s’ils ont besoin d’aide pour leur jardin ou faire les courses
  • la province a mis en place un système pour que les aides-soignants ne travaillent que pour une seule maison pour personnes âgées afin d’éviter la transmission du virus, tout en leur garantissant un même revenu.

Mercredi 8 avril

  • 45 nouveaux cas dans la province pour un total de 1336, dont 81 pour la régie de santé de l’île de Vancouver (cela inclue l’ile de vancouver, les îles sud golf, et la Sunshine Coast)
  • Les douaniers vont maintenant vérifier que les Britanno-Colombiens qui arrivent par les États-Unis ont planifié leur quarantaine obligatoire de 14 jours
  • Le temps de réponse à la ligne d’information non-urgente 811 est passée à 30 secondes
  • Tous les parcs provinciaux sont fermés pour inciter la population à ne pas voyager et surtout à ne pas se rendre dans leurs chalets ou maisons secondaires

Mardi 7 avril

  • 25 nouvelles infections de la COVID-19 pour un total de 1 291 personnes dans la province, dont 79 sur l’île
  • À l’approche de plusieurs célébrations religieuses, Dre Bonnie Henry a demandé à la population de ne pas se réunir en groupe en intérieur et en extérieur
  • Alors que le Sud de la province connaît un temps clément et ensoleillé, le ministre de la Santé a demandé aux Britanno-Colombiens de ne pas se rendre dans leurs chalets et maisons secondaires

Lundi 6 avril

  • 63 nouveaux cas dans les dernières 48 h, pour un total de 1 266 personnes infectées dans la province, dont 79 sur l’île de Vancouver.
  • La médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry a noté que le ralentissement des nouvelles infections était encourageant, mais qu’il continuait d’y avoir des infections groupées
  • La Dre Henry a aussi mentionné qu’il était normal d’être anxieux durant cette période et a recommandé aux Britanno-Colombiens d’en parler avec leur docteur ou de consulter Anxiety Canada ou Bounce Back BC.
  • Le ministre de la Santé Adrian Dix a annoncé que la province avait distribué 620 respirateurs artificiels dans les hôpitaux et qu’une cargaison de 55 respirateurs venait d’arriver.

Pour ré-écouter la mise à jour du 6 avril :

Vendredi 3 avril

  • 53 nouveaux cas pour un total de 1 174 cas dans la province dont 74 cas sur l’île de Vancouver
  • Entre le 17 mars et le 2 avril, la province a annulé 11 276 chirurgies non-urgentes afin de libérer des lits d’hôpitaux
  • Lorsqu’interrogé sur la décision de l’administration Trump d’interdir au fabricant 3M d’exporter ses masques N95 vers le Canada, le ministre de la Santé Adrian Dix s’est montré clair : « Nous devons pas effectuer des représailles mais répondre fermement ». Il a noté que les matières premières nécessaires au fonctionnement des usines 3M, comme la pâte à papier, proviennent de la Colombie-Britannique.
  • Nous entrons dans la semaine d’incubation a rappelé la Dre Henry, ce qui veut dire que les deux prochaines semaines vont permettre de savoir si les mesures instaurées fonctionnent pour circonscrire l’épidémie, notant aussi que la province n’avait pas constaté d’augmentation dramatique du nombre de nouvelles infections.

Jeudi 2 avril

  • 55 nouveaux cas dans la province pour un total de 1 121
  • 72 cas de COVID-19 sur l’île de Vancouver depuis le début de l’épidémie
  • Deux premiers décès sur l’île de Vancouver du au virus
  • La médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry a rappelé qu’il fallait éviter tout déplacement non essentiel, notamment dans les villages et communautés de petites tailles
  • Avec l’approche des fêtes de Pâques et du Ramadan, Dre Henry a demandé aux personnes religieuses de réfléchir à comment observer ces célébrations tout en observant les mesures sanitaires

Mercredi 1er avril

Mars 2020

Mardi 31 mars

  • 43 nouveaux cas pour un total de 1 013 dans la province
  • 67 cas au total sur l’île de Vancouver
  • La médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, a autorisé que les ambulances puissent intervenir sans l’appui des pompiers lorsque c’est possible, afin de réduire le risque de contamination des premiers répondants
  • Le ministre de la Santé Adrian Dix a reconnu le sacrifice des personnes dont les chirurgies non-urgentes ont été annulées afin de préparer les hôpitaux à un afflux de patients. Il a promis qu’une fois la pandémie passée, le gouvernement « mettra toute son énergie, sa passion et sa compassion pour gérer leurs chirurgies. »
  • La province a maintenant 35 médecins, 444 infirmières qui étaient à la retraite qui sont disponibles en cas d’afflux importants de cas graves, ainsi que 530 soignants du système privé

Pour ré-écouter le point de presse du 31 mars :

Lundi 30 mars

Lors de la mise à jour quotidienne, la médecin hygiéniste en chef Docteur Bonnie Henry et le ministre de la Santé Adrian Dix ont fourni les informations suivantes :

  • 86 nouvelles infections de COVID-19 pour un total de 970 pour la province
  • Il y a 67 cas sur l’île de Vancouver
  • 469 personnes infectées se sont totalement remises dont 70 personnes qui étaient hospitalisées
  • La province n’a pas encore atteint son « pic » d’infections et la Dre Henry a répété qu’il était impératif que tout le monde obéisse les consignes de sécurité
  • La province a maintenant 19 hôpitaux prêts à accueillir un afflux important de patients
  • Les équipements comme les masques et les protections pour le personnel soignant continuent d’être livrés. La province a reçu aujourd’hui un million de masques chirurgicaux.

Le gouvernement a clarifié les règles pour

  • L’installation de désinfectant pour les mains contenant au moins 60% d’alcool éthylique dans des distributeurs près des portes, des bornes de paiement et d’autres emplacements de contact élevé pour les clients et le personnel
  • De s’assurer que les toilettes sont toujours bien équipées de savon liquide et de serviettes en papier ainsi que d’eau chaude courante
  • De fournir des sacs à emporter pour les aliments et autres produits achetés; les clients ne doivent pas utiliser leurs propres contenants, sacs ou boîtes réutilisables
  • D’afficher des panneaux indiquant qu’aucun emballage de client ne doit être utilisé ou placé sur les comptoirs
  • De s’assurer que des cônes ou du ruban soient placés tous les deux mètres pour rendre visible la distanciation sociale que doivent maintenir les clients
  • Utiliser des cordes pour gérer les files d’attente à l’extérieur des magasins
  • Ne plus proposer d’articles en vrac

Retrouvez l’intégralité du communiqué ici.

Vendredi 27 mars

La médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry, s’est montrée confiante et rassurante lors de ce point de presse quotidien. Les mesures de distanciation sociale, les fermetures, les interdictions de regroupements et les restrictions de voyages ont permis de changer l’orientation de la courbe.

Il a été rappelé qu’il est très important de continuer à faire ces efforts. Dans deux semaines, il sera possible de vraiment connaître quelle est la situation de la province.

Vous pouvez ré-écouter l’intégralité de la mise à jour du Dre Henry et du ministre Dix.

Jeudi 26 mars

Mercredi 25 mars

  • 42 nouveaux cas pour un total de 659 dans la province
  • 47 cas total sur l’île de Vancouver
  • Il y a suffisamment de tests disponibles pour ceux qui doivent être testés. Pour savoir si vous devriez vous faire tester, l’application web/mobile est simple et facile à utiliser : bc.thrive.health
  • Le gouvernement a aussi annoncé trois mesures pour aider les locataires : le gel des évictions, le gel des hausses de loyer, et une aide financière pour les plus démunis. Radio-Canada vous explique en détail qui est impacté.
  • 210 infirmières et 25 médecins qui étaient à la retraite ont été réautorisés à pratiquer la médecine pour aider face à l’afflux attendu de cas du virus COVID-19.

Mardi 24 mars

La médecin hygiéniste en chef a tenu à clarifier la stratégie des tests de la province et le ministre de la Santé a fourni les données les plus à jours sur la disponibilité de lits dans les hôpitaux.

Lundi 23 mars

Lire l’article au complet

L’intervention du ministre Adrian Dix en français :

Samedi 21 mars

Lors de leur mise au point quotidienne le ministre de la Santé Adrian Dix et la médecin hygiéniste en chef Dre Bonnie Henry ont annoncé les nouvelles suivantes :

• 74 nouveaux cas dans la province
• Au total 37 cas sur l’île de Vancouver
• Dre Henry a signé un nouvel ordre sanitaire forçant la fermeture de tous les établissements de « services personnels » comme les spas, salons de massages et magasins de tatouages
• « Tout le monde doit se plier aux directives de santé » a martelé le ministre Dix, précisant que la police peut les faire appliquer si besoin.
• Les Britanno-Colombiens peuvent sortir dehors s’ils n’ont pas de symptômes et en famille ou avec ceux avec qui ils vivent, pas en large groupe. « On ne va pas voir le coucher de soleil sur la plage avec ses amis », a dit la Dre Henry.

Pour ré-écouter une partie de l’intervention du ministre Dix en français et le résumé :

Vendredi 20 mars

La médecin hygiéniste en chef de la province Bonnie Henry a annoncé 77 nouveaux cas, pour un total de 348 personnes infectées par le covid19.

Une vingtaine de travailleurs de la santé ont été infectés, mais aucun n’est dans un état grave.

Bonnie Henry a aussi annoncé que les restaurants doivent à partir d’aujourd’hui fonctionner sur un modèle de vente à emporter uniquement.

Dre Henry a rappelé que le respect des conseils de sécurité essentiels était crucial : se laver les mains, tousser/éternuer dans son coude, rester chez soi en cas de symptômes et maintenir une distance de deux mètres avec d’autres personnes en public.

Le ministre de la Santé Adrian Dix a lui fait part de l’efficacité des mesures prises par le gouvernement pour que le système de santé soit prêt à traiter une vague de nouveaux cas.

En quelques jours la capacité des hôpitaux de la province est passée de 103 % d’occupation des unités de soins intensifs de courte durée à 78,5%, une augmentation de près de 2 398 lits.

Pour ré-écouter le résumé de l’intervention du Dre Henry et du ministre Dix.

Mercredi 18 mars

La province a déclaré l’état d’urgence, ce qui lui donne plus de pouvoirs pour réquisitionner des moyens humains et matériel.

Mardi 17 mars

La médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry annoncé que la province déclarait l’état d’urgence sanitaire lors du point de presse quotidien cet après-midi.

  • Cela permet à la province de forcer la fermeture de commerces qui ne respectent pas les règles pour freiner l’épidémie.
  • Les bars, clubs, et commerces qui ne peuvent maintenir leurs clients à distances les uns des autres doivent fermer immédiatement

Elle a rappelé les 5 conseils les plus importants :

  • se laver les mains régulièrement
  • tousser dans son coude
  • ne pas toucher son visage
  • en cas de symptômes, rester chez soi
  • respecter les distances de sécurité : pouvoir à peine toucher le bout des doits de l’autre personne

Éducation, travail, et finances

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui, le premier ministre de la Colombie-Britannique, le ministre de l’éducation, et la ministre des finances ont annoncé

  • Toutes les écoles sont suspendues indéfiniment
  • Les écoles doivent mettre en place un système d’apprentissage à distance d’ici le retour des vacances
  • On demande aux parents d’expliquer à leurs enfants ce qu’il se passe et de les rassurer
  • La province a demandé au gouvernement fédéral d’alléger les conditions de l’assurance emploi, notamment pour inclure les travailleurs autonomes
  • La chaîne d’approvisionnement alimentaire de la province se porte bien et il ne faut pas acheter plus que ce dont on a besoin

Le ministère de la santé a maintenant un outil en ligne pour vous permettre de savoir si vous avez besoin d’être testé pour le covid19.

Un article (en français) qui fait le tour du web et que l’on recommande : Tomas Pueyo qui démontre comment le confinement fonctionne, notamment le fait que les pays qui agissent rapidement divisent le nombre de décès d’au moins par x10.

Le ministre de la santé et la médecin hygiéniste en chef fera le point sur la situation à 15h ce mardi 17 mars. L’intervention sera diffusée en direct.

Mise à jour du lundi 16 mars :

Le ministre de la santé Adrian Dix a annoncé le report de toutes les chirurgies non-urgentes. Il demande à tous les employeurs de considérer le télé-travail.

Les rassemblements publics de plus de 50 personnes sont interdits

La médecin hygiéniste en chef de la province, Dre Bonnie Henry, a quant à elle rappelé que seules les personnes présentant des symptômes doivent être testées.

Une ligne téléphonique pour les questions non-médicales sur le covid19 a été ouverte : 1-888-COVID19

Pour retrouver tous les détails de la conférence de presse de lundi matin, c’est ici.

Conseils

CONSEILS

-Si vous avez des symptômes du virus (toux, fièvre, maux de gorge et difficultés à respirer) Santé Canada vous explique comment vous isoler

-Lavez-vous les mains régulièrement au savon et à l’eau chaude

-Évitez de toucher votre visage

-Si vous avez des doutes sur votre état de santé, contacter la ligne non urgente gratuite de santé de la province au 811.

-Il n’y a pas de pénurie de nourriture dans le Grand Victoria a expliqué le Ministre de la santé, Adrian Dix. Si certains rayons sont vides c’est d’abord parce que certaines personnes font des stocks à outrance. Il demande à la population de rester calme et de penser aux autres.

Plus d'articles :