ACTUALITÉS

À lire aussi

Littérature : le Prix des Horizons imaginaires remis à Christiane Vadnais pour le roman Faunes

25 novembre 2019 | Radio Victoria

« L’Université de Victoria est la première université hors-Québec à participer, et nous sommes intéressés à refaire l’expérience car elle a été très appréciée de la part des participants », commence Pierre-Luc Landry, professeur à l’Université de Victoria.

La particularité de ce prix littéraire est qu’il est remis par un jury étudiant intercollégial. Pendant la session d’automne, les étudiants lisent les trois œuvres finalistes, en discutent dans le cadre d’activités pédagogiques encadrées par des employés des établissements participants et prennent part à des rencontres avec les auteurs. En novembre, les étudiants des différents collèges se réunissent au Salon du livre de Montréal pour les délibérations finales et la remise du Prix des Horizons imaginaires.

Selon Pierre-Luc Landry, « peu importe le thème du livre, le focus principal demeure la littérature imaginaire, comme la science-fiction ou le fantastique. Le but c’est de faire lire et de développer le plaisir de lire chez les étudiants qui participent ».

Faune, de Christiane Vadnais, a été le lauréat de la quatrième édition de ce concours littéraire francophone. « Il s’agit de son premier roman, même si elle est très active dans le milieu littéraire québécois dont elle fait la promotion », continue Pierre-Luc Landry. Le livre aborde entre autres la symbolique de l’eau dans une ambiance apocalyptique. « Sans en dévoiler l’intrigue, on peut dire que les préoccupations avancées dans le roman s’intègrent à celles des humains », termine-t-il.

À lire aussi

Parle-moi de ton bilinguisme

21 juin 2022

Un festival de 10 jours offert par l’orchestre symphonique de Victoria

31 mai 2022

La mort d’un apiculteur : l’analyse de Louis Normand Hébert

30 mai 2022